Le smartphone au resto: tout le monde n'y est pas favorable

Dans le cadre du festival Taste of Paris, dont la prochaine édition se déroulera du 9 au 12 mai à Paris, Opinion Way annonce une partie des résultats d’un sondage portant sur le rapport des Français avec la gastronomie et la restauration. L’usage du smartphone a été pointé du doigt.

Smartphone au restaurant Pixabay
Smartphone au restaurant

Les résultats de l’étude d’Opinion Way

Selon ce sondage, les accros du smartphone qui  restent figés même à table agacent une grande partie des sondés. Ils sont 69% sur les 1.065 sondés à trouver cette habitude révoltante. Parmi ces indignés, on note une majorité d’hommes, d’inactifs et de cinquantenaires.

Cette étude a été menée par Opinion Way du 9 au 11 janvier dernier. Le sondage s’est fait par le biais d’un questionnaire auto-administré en ligne, et les sondés sont représentatifs d’une population âgée de 18 ans et plus. Les premiers résultats ont été présentés dès fin janvier. Le second volet de résultats, qui porte essentiellement sur les nouveaux codes relatifs aux établissements de restauration, est sorti début mars.

Des restaurateurs font la chasse aux smartphones à table

Dans l’Hérault, dans le village de Saint-Guilhem-le-Désert, Jean-Noël Fleury a décidé de se battre pour qu’un repas entre amis ou en famille reste un agréable moment de partage et de convivialité. Pour ce faire, il bannit le smartphone de son restaurant, Le Petit Jardin. Les récalcitrants qui se font attraper une fois écopent d’un carton jaune ; une seconde fois, c’est un carton rouge et la troisième fois, ils ont droit à des coups de sifflet retentissants et très gênants vis-à-vis des voisins de table. Pour éviter tout sentiment de honte, les clients s’abstiennent.

D’autres établissements utilisent des méthodes moins radicales, mais tout aussi efficaces. Le Salva Jorge de Sao Paolo utilise des verres spéciaux qui ne tiennent debout que grâce au smartphone. Ce qui évite alors d'avoir l'appareil en main durant le repas. Eva Rut, un restaurant de Los Angeles, accorde une remise de 5% sur l’addition de ceux qui acceptent de laisser leur téléphone au placard le temps du repas. À Chicago, le Perry’s Deli opte pour l’humour en précisant aux clients que l’usage du téléphone y est interdit, et que s’ils étaient des personnes si importantes, ils auraient mangé dans un endroit plus chic.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire