Le sandwich peanut butter and jelly fait fureur à la NBA

Une nouvelle fièvre alimentaire sévit à la NBA : le sandwich peanut butter and jelly, ou littéralement le sandwich au beurre de cacahuète et à la confiture. Et vous, fan ou pas ?

Sandwich au beurre de cacahuète Pixabay
Sandwich au beurre de cacahuète

Un encas à la fois gourmand et énergétique

Encas très populaire aux États-Unis et au Canada, le « peanut butter and jelly » ou PB & J est un sandwich facile à faire. Il est aussi très énergétique, car riche en sucre, graisses, protéines et sel, d’où l’engouement des sportifs de haut niveau de la NBA.

Cette douceur gourmande a été introduite dans le cercle sportif lors de la saison 2007-2008 par le biais de Boston Celtics, précisément lorsque Kevin Garnett a intégré l’équipe. Suite à une petite faim, lui et un de ses coéquipiers ont mangé un PB & J avant de monter sur le terrain. Coïncidence ou pas, l’équipe a réalisé un super match, d’où l’accord du préparateur physique pour que l’équipe mange ce sandwich avant chaque partie. Résultat, les Celtics sont à nouveau champions alors que le dernier titre datait de 1986 pour le club. Cette nouvelle se répand vite, et depuis, le PB & J est devenu une potion magique au sein de la NBA.

La recette du sandwich

Ingrédients pour un sandwich peanut butter and jelly :
- 2 tranches de pain de mie
- 2 cuillères à café de beurre de cacahuète
- 1 cuillère à café de confiture de fruits rouges

Préparation

1- Tartinez généreusement les tranches de pain de mie avec le beurre de cacahuète pour créer une couche imperméable.
2- Mettez de la confiture sur le côté déjà tartiné de l’une des tranches
3- Assemblez les deux tranches en sandwich avant de déguster.

Évidemment, on peut trouver d’autres variantes avec du beurre d’amandes et d’autres confitures. Fait maison, c’est encore mieux !
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire