Le Saké Nouveau en France : rendez-vous le 7 février

Et si en plus du Beaujolais Nouveau, on avait le Saké Nouveau ? Le 7 février prochain, cet événement est celui où il faut être pour découvrir ou redécouvrir cet alcool de riz originaire du Japon.

Saké Nouveau 2e édition Saké Nouveau / Facebook officiel
Saké Nouveau 2e édition

Saké et mets français, un mariage parfait

Après une première édition très réussie et un salon du saké pendant l’automne, une conclusion s’impose : le saké séduit de plus en plus les Français. Cette année, les organisateurs, menés par Youlin Ly, restent confiants sur le succès de cet alcool. Cette deuxième édition se tiendra le jeudi 7 février prochain, et verra la participation d’une trentaine d’établissements à travers la France. Parmi ceux-ci, on note le Mirazur à Menton, Tomy & Co à Paris ou encore L’Auberge de la Fenière à Lourmarin en Provence. Découvrez ici la liste des établissements participants.

Ces restaurants se proposent de servir le Saké Nouveau avec des plats parfaitement en accord avec cette boisson. Ce jour est pour eux une manière de montrer que le saké, tout comme le vin, peut s’accorder avec des mets divers et variés, tels que les fruits de mer ou la viande.

Le Saké Nouveau, qu’est-ce que c’est exactement ?

Au Japon, le Saké Nouveau se dit Shinshu. Comme pour le Beaujolais Nouveau, c’est le premier tirage de l’année, quand le climat est suffisamment frais. En effet, cette température fraîche est idéale pour un bon contrôle de la fermentation du riz. Ce premier cru de l’année, qui nait vers la fin du mois de janvier, regorge de notes florales et a entre 14° et 16° d’alcool.

A l’occasion du Saké Nouveau, ce sont quatre maisons issues de différentes régions du Japon qui font découvrir leurs crus. Il s’agit des maisons Takeno, Akabu, Komatsu et Dassai.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire