Le restaurant le plus design au monde

Ça se bouscule ces dernières semaines dans l’univers de la restauration. On ne parle pas ici de carte ni de créations culinaires, mais plutôt du design intérieur des restaurants.

Brasserie des Haras Strasbourg Brasserie des Haras Strasbourg
Brasserie des Haras Strasbourg
Ou-dejeuner vous avez récemment décrit le cadre atypique du restaurant montréalais Kinoya dessiné par Jean de Lessard. Cette fois-ci, on vous dévoile le restaurant le plus design du monde, et, soyez fier, il est français.

Les Haras à Strasbourg sont consacrés restaurant le plus design au monde

Inaugurée le 5 décembre 2013, la Brasserie des Haras a rapidement le cœur, le palais et les yeux des Strasbourgeois avant d’étendre sa notoriété au reste de la France et de l’Europe. Concernant la carte, il n’y a pas beaucoup à dire : la cuisine est gérée par un 3 étoiles, Marc Haeberlin, ce qui ne laisse aucun doute sur la qualité de ce qui est servi dans les assiettes. Quant au design, il est tout juste époustouflant, surtout en soirée ! Le concept a en tout cas séduit les membres du jury Restaurant & Bar Design Awards 2014 qui en sont littéralement tombés amoureux au point de décerner à l’établissement cette consécration ultime lors de leur réunion à Londres le 25 septembre dernier.

Un travail de maître

En plus d’être une table multi-étoilée, l’établissement s’offre également une décoration prestigieuse et un aménagement unique. La création du cadre intérieur a été confiée à deux maestros du design et de l’architecture : Patrick Jouin et Sanjit Manku. Leur travail est désormais reconnu en Europe, mais également dans le monde car le Jury a décerné à la Brasserie des Haras aussi bien le trophée « best restaurant d'Europe » que le trophée « best restaurant au monde ». En tout, 860 restaurants répartis dans 60 pays du monde ont participé à la compétition créée il y a 6 ans. Photo : page Facebook - Brasserie des Haras Strasbourg
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire