Le restaurant Aux Zouaves primé par Des Cafés pour Nos Régio

La 4e édition du Prix des Cafés pour Nos Régions a couronné Arnaud Ziomek, gérant du restaurant Aux Zouaves à Terminiers, dans l’Eure-et-Loir. Son concept locavore et écoresponsable a convaincu le jury, et la récompense permettra au lauréat d’équiper davantage son établissement.

Le meilleur projet de la zone Centre –Ile-de-France

Chaque année, ce sont 5 projets que Heineken et France Boissons font briller avec le prix « Des cafés pour nos régions », une récompense pour les meilleurs  projets de création de café ou encore de rénovation d’établissement déjà existant sur le territoire français. Cette année, pour la région Centre-Ile-de-France, l’heureux gagnant est le jeune entrepreneur Arnaud Ziomek, gérant du restaurant Aux Zouaves situé dans la commune de Terminiers. Une distinction bien méritée pour ce restaurateur au parcours admirable, avec un CAP cuisine en poche et une formation à l’école parisienne Ferrandi. L’établissement a ouvert ses portes en février dernier et a de beaux jours devant lui, surtout avec la dotation de 10 000 € qui permettra de compléter l’équipement des lieux, avec en perspective une nouvelle machine à glace et une tireuse à bière.

Un concept qui a séduit le jury

Les cafés favorisent depuis toujours les liens sociaux au sein de chaque commune. Ce sont donc naturellement des endroits animés où l’on prend plaisir à discuter avec ses voisins, ses amis, etc. Seulement, toutes les communes n’en sont pas pourvues. Le restaurant d’Arnaud Ziomek est d’ailleurs le seul établissement de restauration de la ville de Terminiers qui compte tout juste 900 habitants. Et l’engagement sociétal du gérant va encore plus loin puisqu’il privilégie la proximité sur tous les plans. Les produits utilisés pour la confection des plats (fruits, légumes, etc.) proviennent tous de producteurs locaux. La carte fait donc la part belle aux produits frais et de saison. La serveuse engagée par l’établissement vit aussi à proximité. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire