Le Portugal fait un grand pas en faveur des vegans

Au Portugal, les vegans et les végétariens peuvent se réjouir. Grâce à la nouvelle loi adoptée le 3 mars dernier, ils ont désormais accès à des repas adaptés à leur régime alimentaire dans toutes les structures publiques.

Plat vegan Pixabay
Plat vegan

Des efforts enfin récompensés

Cette nouvelle mesure résulte d’une lutte initiée par l’association dénommée la Société végétarienne portugaise. Cette dernière a lancé une pétition revendiquant le droit de respecter la liberté de chacun de manger comme il l’entend. Elle a obtenu 15 000 signatures, d’où la possibilité pour le texte d’être transmis au parlement portugais pour faire partie de son ordre du jour. Contre toute attente, la publication du résultat dans le Jornal Economico a surpris plus d’un. Eh oui, les élus du parlement ont voté en faveur des végétaliens. Cette nouvelle loi va permettre aux Portugais de diversifier leurs habitudes alimentaires, et d’accéder facilement l’option végétalienne.

Des plats vegans dans les cantines publiques

Dorénavant, à la suite de l’adoption de cette loi, les institutions publiques portugaises ont 6 mois pour se mettre en conformité et régulariser leur structure. L’application de cette loi va équilibrer le service public dans toutes les structures étatiques. Les écoles, les hôpitaux, les universités et les prisons ont l’obligation d’intégrer des plats sans le moindre produit d’origine animale dans leur carte. Si auparavant, les vegans et végétariens devaient composer leur plat avec seulement les accompagnements, désormais, ils peuvent bénéficier d’un plat typique. Cela mérite d’être applaudi !  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire