Le phorrito, le nouveau plat hybride qui fait parler de lui

Le phorrito, un nom quelque peu commun qui vient de la combinaison des deux plats qui le constitue : le burrito et la fameuse soupe vietnamienne pho. Zoom sur ce plat latino-asiatique qui émerveille les papilles.

Plat hybride au burrito Pixabay
Plat hybride au burrito

La petite histoire  

S’il y a dix ans, mélanger une soupe et un burrito aurait été une folie, c’est désormais chose faite grâce à Erwin Tjahyadi. Ce chef indo-américain est l’un des fondateurs du Komodo, un restaurant de Los Angeles qui marie la cuisine mexicaine à la cuisine asiatique. Mais comment une telle chose a-t-elle pu arriver ? Au fait, l’homme a subi une énorme pression de la part de ses amis pour créer quelque chose de nouveau en vue de booster les ventes. Comme le chef est un adepte de la soupe pho au petit-déjeuner, l’idée est venue toute seule. Bien que le plat ait laissé certains sceptiques, il est aujourd’hui servi dans d’autres établissements.  

Une explosion de saveurs  

Le phorrito est une combinaison de nouilles de riz, de fines tranches de viande de bœuf, de basilic, de jalapeños ainsi que des oignons sautés, le tout assaisonné avec une sauce sriracha et enveloppé d’une tortilla. La viande juteuse permet de libérer tout le goût de la soupe pho, de quoi ravir les papilles des amateurs de cuisine fusion. D’autres chefs optent pour une formule plus végétarienne en remplaçant la viande par des pousses de soja.        
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire