Le livre-guide Cheffes recense plus de 500 cheffes en France

La cuisine est un monde où le travail des femmes n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur. Pour y remédier, et pour donner plus de visibilité aux cheffes de France, la maison d’édition Nouriturfu publie « Cheffes, 500 femmes qui font la différence dans les cuisines de France », un ouvrage coécrit par Vérane Frédiani et Estérelle Payany.

Cuisine et gastronomie Pixabay
Cuisine et gastronomie

Cheffes, une démarche participative

Pour bâtir cet ouvrage, les coauteures ont eu recours aux réseaux sociaux : elles ont demandé aux internautes de nommer des cheffes qui font la différence dans leur ville ou leur région. Et cet appel a été largement entendu.

Outre ces nominations faites par les internautes, les coauteures ont effectué des descentes sur terrain. À titre de rappel, Vérane Frédiani est déjà la réalisatrice d’un hommage aux cheffes à travers le monde, un documentaire intitulé « A la recherche des femmes cheffes ». Estérelle Payany, est, quant à elle, journaliste et critique littéraire.

Une autre participation est à ajouter à ce chef d’œuvre littéraire, celle de Anne-Sophie Pic, une cheffe triplement étoilée.

Une avancée dans un univers presque exclusivement masculin

À travers « Cheffes, 500 femmes qui font la différence dans les cuisines de France », les coauteurs cherchent à rétablir une vérité certaine : des cheffes talentueuses évoluent avec brio dans de nombreuses cuisines en France. Le monde de la cuisine ne le reconnait pas encore assez, si l’on n’en juge que par les étoiles attribuées par le Guide Michelin : sur les 600 chefs, seule une petite dizaine est primée pour l’année 2019.

Frédiani et Payany livrent les bonnes adresses où, à travers la France, on peut déguster la gastronomie française dans toute sa splendeur et préparée par des femmes. Elles dressent également le portrait de 15 cheffes, qui se démarquent par leur inventivité, leur originalité ou leur carrière brillamment menée. Enfin, elles en livrent un peu plus sur 550 cheffes qui officient dans les cuisines de l’Hexagone.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire