Le label PIZZAVISOR pour des pizzas de qualité

La pizza est un plat très populaire. La preuve : on en trouve pratiquement partout, dans les bistrots, les restaurants, les food trucks, etc. Ce n’est plus l’exclusivité d’une pizzéria. Même si l’offre est importante, la qualité ne suit pas toujours. Avec le label PIZZAVISOR, il sera plus facile pour les consommateurs de repérer les meilleurs établissements proposant de la pizza.

Label Pizzavisor Pizzavisor
Label Pizzavisor

Le label PIZZAVISOR : de quoi s’agit-il exactement ?


Ce label un peu particulier, réservé à l’univers de la pizza, a été créé par l’École Française de Pizzaïolo, le numéro un de ce type de formation dans l’Hexagone. Il a pour principal objectif de mettre en valeur la pizza de qualité. Dans la même lignée, il récompense en quelque sorte les établissements et les pizzaïolos méritants, qui confectionnent leurs pizzas avec amour et passion, et qui utilisent les meilleurs ingrédients. Au final, le consommateur est aussi gagnant, car il a l’assurance de commander une pizza de qualité.

Comment avoir ce label ?


C’est très simple : si on propose des pizzas dans son établissement (que ce soit une pizzéria ou autre), il faut s’inscrire préalablement sur le site de PIZZAVISOR. Ce dernier enverra des clients mystères dans le restaurant en question chaque année pour contrôler le respect de la charte qualité. Car oui, il y a des exigences à satisfaire pour avoir une signalétique PIZZAVISOR dans sa pizzéria ou son restaurant et le garder : le choix des produits, des légumes et fruits frais, l’accueil, l’hygiène, etc.

En plus d’une signalétique que l’on peut utiliser sur tous les supports (site web, etc), l’inscription donne également droit à un vaste plan de communication : référencement PIZZAVISOR, visibilité sur le site du label, la possibilité pour les clients de donner leur avis et poster des témoignages, une page Facebook.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire