Le label « fait maison » : quelles promesses ?

Le secteur de la restauration évolue constamment. Il est à la recherche permanente des produits bénéfiques pour la santé, à l’instar des produits frais et bio. Par la même occasion, les plats surgelés ne sont plus les bienvenus dans bon nombre de restaurants, ceux qui portent le label « fait maison ».

Plat fait maison Pixabay
Plat fait maison

Le label « fait maison », une garantie de qualité

Créée en 2010, l’Association Française des Maîtres restaurateurs veille à améliorer le service dans la restauration. À partir de l’application de la loi Hamon en juillet 2014, la mention « fait maison » est devenue une garantie de qualité pour les consommateurs ainsi qu’une identification d’établissement fiable. Il n’y a aucune démarche administrative à faire pour l’obtenir. Il suffit que le restaurateur ou le traiteur publie le logo sur tous ses outils de communication, dès qu’il juge qu’il remplit toutes les conditions requises.

Le « fait maison » en pratique

Concrètement, ce label certifie que les plats servis par un restaurant sont entièrement préparés sur place, et non issus du rayon surgelé d’un supermarché par exemple. Les établissements portant ce logo utilisent de ce fait des produits bruts, crus et non dénaturés par quelque procédé que ce soit. S’il s’agit de légumes, ils peuvent être épluchés, pelés, tranchés, coupés, hachés, taillés ou broyés. Les viandes peuvent être fumées ou salées. Tous les ingrédients utilisés peuvent bénéficier d’une chaîne de conservation : réfrigération, congélation et conditionnement sous vide. Prenons le cas des burgers faits maison : les buns sont généralement confectionnés par le restaurateur lui-même, tout comme la viande qui est hachée et cuite sur place.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire