Le food pairing ou la cuisine autrement : décryptage

Le secteur gastronomique ne cesse d’évoluer et d’explorer de nouvelles techniques. Cette fois, il s’agit d’une méthode scientifique pour l’identification de la meilleure association d’aliments et de boissons : le food pairing. Il a pour objectif de dévoiler des saveurs originales, inédites, mais délicieuses. Une tendance qui s’est fait sa place dans la restauration.

Food pairing Pixabay
Food pairing

Le food pairing, quand la science s’incruste en cuisine

L’idée du food pairing a germé dans l’esprit des fondateurs (Heston Blumental, Hoon Degeimbre) depuis 2005, et la concrétisation du projet date de 2007. Technique de création de plus en plus adoptée par les grands chefs cuisiniers, le food pairing est une combinaison de deux aliments (mets et boissons) à priori incompatibles, mais avec des composantes moléculaires similaires (composants aromatiques principaux). Un diagramme intitulé l’arborescence food pairing a été créé pour avoir un répertoire détaillé de toutes les éventuelles associations gustatives harmonieuses. Destiné au début aux grands chefs, la méthode gagne peu à peu du terrain pour permettre à tous les passionnés de cuisine, amateurs ou professionnels, d’expérimenter cette cuisine révolutionnaire.

Une cuisine audacieuse

Grâce à l’arborescence du site officiel food pairing, les chefs ont pu sortir de nouvelles créations osées. Si les puristes peuvent être horrifiés, les plus audacieux se régalent de marier le kiwi avec l’huître, le café avec de l’agneau, l’orange et le chocolat à du chicon, ou encore l’amande avec le brocoli. L’appui scientifique de cet outil food pairing a permis à de nombreux cuisiniers d’inventer des recettes encore plus originales, avec de l’huître et du thé vert, du concombre et du canard laqué, du chocolat noir et de l’oignon, du saké et du comté, ou encore la fraise et le parmesan.

Les avantages du food pairing

Le principal avantage du food pairing réside dans le fait que l’utilisateur de l’outil arborescent enrichit ses connaissances en matière de composants alimentaires et de combinaisons harmonieuses, même si ça paraît contre-nature au premier abord.

Des recettes inspirées et inspirantes

Voici quelques recettes de dessert food pairing à essayer chez vous.

Moelleux au chocolat cœur cuberdon

Ingrédients pour 4 personnes :
- 160 g de chocolat noir pâtissier
- 125 g de beurre
- 60 g de farine
- 100 g de sucre
- 2 cuberdons

Faites fondre le beurre et le chocolat au bain marie. Mélangez les œufs et le sucre, et fouettez pour blanchir l’appareil. Incorporez le chocolat, puis la farine en pulvérisant pour éviter les grumeaux. Répartissez dans 4 moules en silicone préalablement beurrés. Disposez un demi-cuberdon au cœur de chaque moelleux. Faites cuire 14 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

Crème anglaise au fruit de la passion

Ingrédients pour 4 personnes :
- 5 fruits de la passion
- 6 jaunes d’œufs
- 30 cl de crème entière
- 150 g de sucre
- 1 gousse de vanille

Faites chauffer le lait, la crème et la gousse de vanille fendue en 2 dans une casserole à feu doux, jusqu’à ce que des petites bulles se forment à la surface. Fouettez les jaunes d’œufs et le sucre pour les blanchir. Ajoutez le mélange lait et crème, puis la pulpe des fruits de la passion avec les graines. Remettez sur le feu et mélangez délicatement à la spatule sans faire bouillir, jusqu’à épaississement. Passez la crème au chinois pour retirer les graines et réservez au frais avant de servir. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire