Le fast-good gagne du terrain

La période junk-food est-elle révolue ?

Nourriture saine et déjeuner sur le pouce businessinsider
Nourriture saine et déjeuner sur le pouce
De plus en plus, les enseignes spécialisés dans le fast-food optent pour la montée en gamme de leur carte, que ce soit au niveau nutritionnel des recettes que sur le choix des ingrédients avec un impact positif sur les saveurs. Mieux encore, les chefs étoilés ainsi que les restaurants huppés s’incrustent sur le marché de la restauration rapide (la chaîne Ouest Express de Paul Bocuse en exemple), redorant le blason de celle-ci. Bientôt, l’image de la malbouffe des fast-foods ne sera plus qu’un lointain souvenir et le « mieux-manger » y apposera son sceau. Bienvenu dans l’ère du fast-good !

Une guirlande gourmande d’enseignes fast-good parisiennes

Pour avoir une idée concrète de cette révolution fast-food, il suffit de jeter un coup d’œil dans les rues parisiennes : Grillé Paris 2 temple du kebab gastronomique, le food-truck Le Camion qui fume spécialisé dans les burgers, tout comme Bioburger ou encore Blend, Little Fernand dont la carte est axée sur les hot-dog créatifs, Fonzarelli et ses pizzas à la coupe (grande tendance 2014 en pizzéria)… La liste est longue rien qu’à Paris, principalement rue du Faubourg-Poissonnière. Mais la province se met également au diapason du mouvement.


Des améliorations sur tous les fronts pour un fast-good irréprochable

Dans tous les cas, on assiste à une amélioration nette de la qualité des offres, notamment par une sélection rigoureuse des matières premières et par un positionnement en faveur d’un problème de société (label bio, écoresponsable, engagement contre le gaspillage alimentaire, locavorisme…). À cela s’ajoutent une créativité croissante et un travail minutieux sur les mariages de saveurs pour des plats et des recettes réellement goûteux. Enfin, on assiste à une spécialisation accrue (carte végétarienne, cuisine à thème comme les boulettes de viande de Balls, spécialisation sur un produit régional ou exotique comme le Dim Sum…) du secteur. Quant aux anciennes enseignes, elles se lancent à l’inverse dans la diversification. Et, quelle que soit l’enseigne, l’alimentation saine et équilibrée est au cœur de leurs préoccupations. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire