Le doggy bag dans les restaurants prestigieux

Aux États-Unis, le fait d’emporter les restes d’un repas pris au restaurant est une pratique courante. En France, le doggy bag n’en est qu’à ses balbutiements, mais il tend à se démocratiser. Il n’en demeure pas moins que le principe ne fait pas toujours l’unanimité auprès des restaurants étoilés.

Doggy bag au restaurant Pixabay
Doggy bag au restaurant

Le doggy bag et ses principes  

Le doggy bag consiste à demander au restaurateur de mettre les restes du repas dans un sac ou dans des barquettes à emporter pour ensuite les donner à son chien. Aujourd’hui, il s’agit plutôt d’un autre moyen pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Selon la législation en vigueur, les restaurants sont tenus, depuis le 11 février 2016, de mettre un doggy bag à disposition des clients. Il ne s’agit cependant pas d’une obligation.  

La réticence des chefs étoilés  

Dans les restaurants étoilés, le doggy bag ne fait pas l’unanimité. Certains grands chefs estiment que cette pratique ne correspond pas aux habitudes gastronomiques françaises. Pour la plupart d’entre eux, la cuisine en France privilégie les petites portions et l’aspect visuel de chaque plat. Il est inconcevable qu’il finisse en vrac dans un sac en papier.  

Un doggy bag de luxe à la demande  

Dans les grandes enseignes, comme le restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée, c’est au client de faire la demande d’un doggy bag. Pour préserver la qualité du plat, elles proposent des contenants de luxe à l’image de leurs établissements. Cependant, la question de l’hygiène demeure. En effet, des chefs craignent que ramener les restes dans de mauvaises conditions risque de multiplier les intoxications alimentaires, engageant leur responsabilité.    
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire