Le couscous, candidat au patrimoine mondial de l'UNESCO

Décidément, être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO est devenu un véritable défi pour les gastronomes. La pizza napolitaine a gagné le titre, et la baguette française est dans la liste des prétendants. Les fervents défenseurs du couscous s'affairent aussi de leur côté pour voir cette spécialité orientale inscrite dans la fameuse liste.

Couscous Pixabay
Couscous

Un projet commun pour le Maghreb

Des experts algériens, tunisiens et marocains se sont alliés pour inscrire le couscous comme spécialité typiquement maghrébine au patrimoine mondial de l’humanité. Ils ont dévoilé le projet le 22 janvier dernier. L’Algérie, la Tunisie et le Maroc souhaitent, par ce lien culturel, rapprocher les peuples des trois pays. Auparavant, chaque pays se déclarait être le berceau du plat, et le sujet est même devenu sensible. Mais après la réunion, ces pays se sont mis d’accord pour présenter une seule candidature.

La préparation du dossier bat son plein. Une réunion des experts des pays d’origine va être initiée prochainement pour étoffer le dossier de classement du couscous au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Un plat millénaire présent sur tous les continents

Les arguments d’un des chercheurs du Centre National de Recherches Préhistoriques, Anthropologiques et Historiques d’Algérie sont bien solides. Ouiza Gallèze affirme que ce plat à base de semoule préparé avec de l’huile d’olive et des épices, agrémenté de légumes, de viande ou de poisson remonte à l’Antiquité. Ce plat typique a voyagé à travers le monde, dans les cinq continents, mais a jusqu’à présent préservé sa réputation. En France, elle tient même la troisième place des plats favoris. Une histoire à suivre…  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire