Le burger Detox par Dutch Weed Burger

Découvrez la detoxination par le burger !

Un burger ultra puissant The Dutch Weed Burger
Un burger ultra puissant
A Paris, vous avez Bio Burger. A Amsterdam, ils ont The Dutch Weed Burger BV, une chaîne de restaurants fondée par Lisette Kreischner. Leur point commun ? Les deux enseignes proposent des burgers sains, excellents pour la santé, loin des clichés véhiculés sur ce sandwich made in US.

Un burger allié de la santé chez Dutch Weed Burger

Vous programmez un voyage dans la Venise du Nord ? Si vous accordez un soin particulier à la qualité de votre alimentation, n’hésitez pas à faire un détour chez The Dutch Weed Burger. Vous y aurez alors l’occasion de déguster un burger « Detox » comme le souligne Armelle de Vaugirard sur Cosmopolitan.

Des burgers végétariens

Pourquoi parler de hamburgers proposés à des kilomètres du pays alors que la France regorge d’établissements qui en proposent ? Car les burgers commandés chez The Dutch Weed Burger se singularisent par leur composition : il s’agit uniquement et exclusivement de burgers végétariens et vegan. Lorsque l’on feuillette la carte, toutes les compositions sont uniquement faites de légumes, légumineuses et de soja.

Fast-food

Ce type d’établissement (burgers exclusivement végétariens) n’est pas encore présent en France. Toutefois, il convient de souligner que les restaurants et fast-food français proposent parfois, et de plus en plus, des burgers végétariens dans leur carte. Bioburger a sauté le pas en dévoilant une offre exclusivement bio, une première en France. On ose espérer que l’exemple sera suivi à l’heure où les autorités sanitaires soulignent la nécessité de manger sain et équilibré (recommandation des 5 fruits et légumes par le Programme national nutrition santé ou PNNS) et que le matraquage médiatique se fait en faveur du bio. Car le fast-food n’est pas incompatible avec ces nouvelles exigences diététiques et nutritionnelles. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire