Le burger aux insectes devient réalité

Les insectes, très populaires dans la cuisine asiatique, font aussi leur entrée dans l’alimentation occidentale. Réputés pour leurs vertus nutritives, ils sont exploités de diverses façons en matière de cuisine et de restauration. Dans cette foulée, le premier burger à base d’insectes sera bientôt vendu en Suisse.

Burger aux insectes Pixabay
Burger aux insectes

Les magasins Coop se lancent dans le burger aux insectes

À partir de ce mois d’août, les clients de la chaîne de magasins Coop en Suisse pourront acheter du hamburger aux insectes. Annoncé dans un communiqué, les magasins vont enrichir leurs rayons avec des hamburgers ainsi que des boulettes de viande. Ces derniers seront façonnés avec 31% de farine de vers. 7 magasins vont commencer dès le 21 août à commercialiser ces nouvelles denrées, à Zurich, Genève, Lausanne ou encore Lugano.

Cette démarche a été autorisée en Suisse puisqu’elle s’avère être un des pays européens à avoir des législations souples. D’ailleurs, elle figure parmi les premiers à avoir permis la consommation de criquets et de grillons en Europe. Il en est de même pour les sauterelles et des vers de farine, produits des fermes d’élevage suisses.

Une initiative rejetée en France

Lors de la dernière fête d’Halloween, Speed Burger a lancé une initiative similaire en édition limitée. Certes, certains insectes comestibles sont déjà commercialisés en France. Cependant, le hamburger aux insectes a été rejeté par les consommateurs français.  D’ailleurs, la loi européenne de la nouvelle alimentation, actualisée en 2015, sera applicable uniquement en 2018. De ce fait, même si des start-ups et des fermes sont déjà en pleine production d’insectes comestibles, la législation ne leur permet pas encore d’officialiser leurs activités. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire