La vérité sur les tickets restaurants

Depuis quelques jours, les voix montent dans les supermarchés. La cause ? Les tickets restaurants ne peuvent plus être utilisés comme avant. Désormais, il faudra faire des achats bien réfléchis.

Ticket restaurant au supermarché Pixabay
Ticket restaurant au supermarché

Quand la loi est appliquée

Non, il ne s’agit pas d’un énième caprice de votre supermarché si vous ne pouvez plus utiliser votre ticket restaurant pour compléter vos achats. D’ailleurs, vu que l’accord entre la Commission nationale des Titres Restaurants (CNTR) et la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) a été signé en avril dernier, ils ont été assez magnanimes en attendant la rentrée pour l’appliquer. Cet accord a pour but de bien cadrer l’utilisation des tickets dont le but initial, rappelons-le, est de payer un repas.

Ce qu’il faut retenir

Cette loi sert surtout de mise au point et de rappel quant à l’utilisation du ticket restaurant. Pour bien l’appliquer, les moyennes et grandes surfaces se sont même équipées de nouvelles applications. Si vous avez remarqué l’affiche près de la caisse de votre supermarché, elle reprend globalement ces nouvelles réglementations.

Désormais, vous ne pouvez plus acheter que certains aliments avec votre ticket, comme les fruits et légumes, les produits laitiers et plats cuisinés frais, surgelés ou en conserve. Adieu donc les boissons alcoolisées ou les gâteaux ! Rappelons que ce n’est ni un bon ni un chéquier. Aussi, l’utilisation est limitée à 19 € par jour de travail par personne, et n’espérez pas récupérer la monnaie s’il y en a.
 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire