La tendance des restaurants mono-produits

Le secteur de la gastronomie innove et mise sur la créativité pour se démarquer, aiguiser l’appétit des gourmets et éveiller la curiosité. En Europe, y compris en France, les établissements mono-produits connaissent un grand essor dans le secteur de la restauration. La tendance a même gagné d’autres villes branchées et des pays lointains, pour ne citer que New York et l’Islande. Après les bars à pop-corn et ceux aux céréales, de plus en plus de restaurateurs se spécialisent dans un seul produit de base.

Tendance mono-produit Pixabay
Tendance mono-produit

Le concept

Tendance innovante depuis quelques années dans le secteur de la gastronomie, le concept du mono-produit est relativement simple. Il s’agit d’utiliser un seul produit et de le cuisiner sous toutes les formes possibles et imaginables. Sucré, salé, chaud ou froid, il se prépare de plusieurs manières, classiques ou improvisées, pour enrichir la carte d’un établissement. L’adoption d’une approche culinaire créative est plus que nécessaire pour pouvoir proposer de nouvelles recettes et des saveurs différentes, car les consommateurs sont aussi en quête d’originalité et d’expériences culinaires inédites.   

Les avantages et inconvénients

L’identification visuelle et gustative s’avère être un avantage majeur pour un restaurant qui a choisi le mono-produit. L’optimisation de sa gestion de stock est aussi un atout. Cependant, il peut être lassant de toujours devoir réfléchir à des menus thématiques pour respecter le concept de départ. La disponibilité des ingrédients de base peut également être une entrave dans certains cas. 

Des établissements qui surfent sur la tendance du mono-produit

Dans le 10e arrondissement de Paris,  The Sunken Chip propose le traditionnel fish and chips à la sauce british.

Toujours à Paris, mais dans le 5e cette fois-ci, les amateurs de pâtisseries japonaises seront gâtés au Ciel. Ils dégusteront des angel cakes déclinés dans différentes saveurs.

Depuis 2012, la ferme de Fridheimar, en Islande, mise tout sur la tomate. Les propriétaires ont ouvert un restaurant sous leur serre et utilisent la tomate dans tous les plats suggérés. On peut même y goûter de la crème glacée aux tomates. Les fruits utilisés proviennent de la ferme elle-même.

Prochainement, l’Avocado Show d’Amsterdam, qui a tiré son nom du fruit tropical qu’est l’avocat, ouvrira ses portes au grand public en général, et aux adeptes de l’avocat en particulier. Ce fruit se déclinera en frites, en buns, ou en hamburger. Le bar à avocat servira les trois repas principaux jusqu’à des heures tardives. L’avocat sera donc préparé de mille et une façons, et sera servi depuis l’entrée jusqu’au dessert, en passant par l’entremets, les salades et le goûter.

New York, la ville des tendances n’est pas en reste et aura bientôt son restaurant The Pickles Guys qui servira uniquement des pickles. Plusieurs légumes et fruits en saumure seront au rendez-vous, pour ne citer que les tomates, les oignons et le gombo. Certains vont même passer à la friture.  
 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire