La santé du cerveau au cœur du concept d'un restaurant

Manger sainement est excellent pour la santé. Mais savez-vous que l’on peut aussi soigner des organes spécifiques comme le cerveau rien qu’en mangeant de délicieux plats ?

Alimentation et santé du cerveau Pixabay
Alimentation et santé du cerveau

Des ingrédients soigneusement choisis pour une santé de fer

Honeybrains, c’est le nom d’un nouveau café-restaurant du quartier de Noho à New York. Les personnes à l’origine du projet font partie d’une fratrie, dont l’un d’entre eux est le célèbre neurologue Alon Seifan. Ils se sont rendu compte que le corps humain n’est pas grand-chose sans le cerveau et qu’heureusement, on peut lui faire du bien en mangeant correctement et sainement. Pour l’instant, le restaurant peut faire le bonheur de 35 personnes par service et prévoit de recevoir des conférences en rapport avec le cerveau. Avec l’aide d’un chef et d’un nutritionniste, ils ont élaboré un menu contenant des légumes secs, des légumes, des fruits, des omégas 3 et des céréales, les bases d’une alimentation saine.

La science au service de la gastronomie

Soigner le cerveau par la nourriture fait partie de ce qu’on appelle la neurogastronomie. Il englobe tous les rapports entre la nourriture et le cerveau, comme la recherche sur les aliments utile à cet organe, ou l’influence de notre cerveau sur la qualité de la nourriture que nous mangeons. On parle alors de repas multisensoriels. Honeybrains n’est pas le premier du genre à New York. En 2011, un restaurant du nom de Romera a essayé de vendre le même concept, mais ça n’a pas marché.    
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire