La restauration solidaire avec Manger

L’enseigne est une vitrine de la Haute Cuisine mais également la « terre promise" de tous ceux et celles à la recherche d’une nouvelle orientation après qu’un malheureux destin les ait mis sur la touche.

Le cadre au restaurant Manger Manger
Le cadre au restaurant Manger
La gastronomie n’est ni élitiste, ni hautaine, ni dépourvue d’humanité. La preuve s’il en faut le restaurant Manger Paris 11.  Manger est ce que l’on appelle un restaurant d’insertion.

Le staff

Le cadre d’un restaurant jette la première impression. Celui de Manger a été imaginé et créé par Marie Deroudilhe qui a auparavant laissé ses empreintes chez Alain Ducasse. La cuisine est aux ordres du  Chef William Pradeleix. Enfin, l’adresse n’aurait pu voir le jour sans le tandem Thierry Monassier – Ferdinand Fredonne.

Le partenariat Manger et Toque

Et Partage Manger appartient en grande partie à l’association Toque et Partage laquelle s’est donné une mission bien particulière. Celle d’offrir une nouvelle chance à ceux qui en ont besoin pour insuffler un second souffle à leur carrière. L’espoir repose sur des formations en restauration. Le restaurant Manger participe à cette initiative.

Déroulement des formations

Les formations théoriques se déroulent au premier étage de l’établissement tandis que la mise en pratique est directement organisée en cuisine, située dans la salle de restauration. Les stagiaires s’adossent alors à William Pradeleix afin d’acquérir tout ce qu’il faut savoir pour embrasser une nouvelle carrière dans la restauration.

Le financement

L’organisation de ces séances de formation est financée par le programme Dîner des Chefs. Le montant des additions présentées lors de ces dîners est retranché à chaque fois de 10 %, une somme qui est reversée à la caisse de l’association.

Récompense

Le 17 mars 2014, le restaurant Manger s'est vu décerner le palme d'or lors de la 19ème édition des Palmes de la Restauration organisée par le Leaders Club France. 
Marie
Par

Chez elle, on retrouve à la fois l’amour de l’écriture et la passion de la bonne cuisine. Critique gastronomique en herbe, elle est en recherche permanente de nouvelles expériences culinaires pour ensuite partager ses ressentis avec les lecteurs de ou-dejeuner.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire