La pizzéria en mode fast-casual

Début septembre, nous vous avons parlé du fast-casual qui prend son envol outre-Atlantique et fait ses débuts en France, avec plus ou moins de succès.

Enseigne design et moderne
Enseigne design et moderne

Un concept qui s'impose en force

Pour rappel, le fast-casual est un concept de fast-food haut de gamme. Dans un établissement fast-casual, on retrouve les produits cultes des fast-foods, mais réalisés avec des recettes plus élaborées, plus recherchés et à partir d’ingrédients plus nobles. Ces établissements se préoccupent également du caractère sain de leur nourriture. Enfin, les restaurants accueillent leur clientèle dans un cadre raffiné. Aujourd’hui, la pizzéria est désormais montée dans le wagon du fast-casual.

La pizzéria en mode fast-casual

Depuis des années, vous avez remarqué que les cartes des pizzérias proposent à la clientèle de customiser les recettes à partir d’une liste d’ingrédients supplémentaires à ajouter aux garnitures déjà présentes. Le principe a ensuite évolué : en plus des compositions proposées, les pizzérias offrent à leurs clients la possibilité de composer leurs propres recettes à partir d’une base (Margherita, sauce tomate, crème fraîche…) et à l’aide d’une horde de garnitures.

Toute une révolution

Mais les pizzérias vont encore plus loin dans ce désir d’améliorer la qualité de leurs offres afin de mettre à la disposition du grand public des produits ayant monté en gamme. Les pâtes à pizzas sont désormais fraîches (pas de congélation de pâtes prêtes à l’emploi, mais un pétrissage quotidien). Et surtout, elles sont fabriquées maison, souvent selon des techniques artisanales. Pour les garnitures, de plus en plus les pizzérias privilégient les produits de saisons (donc frais avec un système minutieux de contrôle des stocks) ainsi que les produits régionaux (viande, charcuterie, fromage). D’ailleurs, les pizzérias n’hésitent pas à recourir à des ingrédients luxueux tels le magret ou le foie gras pour ses offres de fête.

Pizzéria bio

Progressivement, le label AB se répand dans les cartes. Au final, les recettes se diversifient, la créativité est de rigueur (les recettes traditionnelles sont par exemple transposées en pizza) et la qualité au rendez-vous.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire