La pizza hawaïenne ne plaît pas au président islandais

On n’entend pas beaucoup parler des préférences alimentaires des présidents dans le monde, mis à part Obama et son amour pour les burgers de la chaîne Five Guys. Cette fois-ci, c’est le président islandais qui surprend avec son commentaire sur la pizza hawaïenne.

Pizza Hawaïenne Pixabay
Pizza Hawaïenne

La gastronomie, en vedette sur les réseaux sociaux

Le chef d’État islandais Gudni Johanesson est venu visiter un lycée d’Akureyri, une localité au nord de l’île. À cette occasion, il a confié à un élève son dégoût pour les ananas en garniture de pizza. Il a même dit que s’il en avait le pouvoir, il aurait interdit la réalisation de la fameuse pizza hawaïenne. Cette nouvelle a été diffusée sur les réseaux sociaux, puis sur les médias nationaux. Le président a de nouveau évoqué ce commentaire récemment, sans changer de position. Il recommande même de remplacer cet ingrédient par les fruits de mer, en avouant par la même occasion son impuissance à imposer une telle décision. De ce fait, la pizza hawaïenne a toujours sa place dans la carte des pizzérias en Islande.

Les gourmets ne s’avouent jamais vaincus

Finalement, la pizza hawaïenne continuera d’être servie pour le bonheur des adeptes de cette recette exotique. Tout comme les femmes nippones qui sont plutôt mal vues en cuisine, notamment pour la préparation des sushis, ceux qui apprécient ce plat continueront de le déguster en Islande. Les préjugés n’ont décidément pas leur place dans le secteur de la restauration. Au contraire, il faut toujours avancer et prouver que dans ce domaine, le respect de l’individualité et des goûts relève du savoir-vivre.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire