La nourriture est-elle vitale ? Non selon les respirianistes

Nous sommes nombreux à penser que la nourriture est l’élément indispensable pour vivre et pour être en bonne santé. Un avis que ne partagent pas les adeptes de l’inédie ou du respirianisme.

La nourriture et le respirianisme Pixabay
La nourriture et le respirianisme

La nourriture physique, inutile selon les respirianistes

Le respirianisme consiste à vivre sans nourriture physique et sans eau pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Jusqu’à nos jours, les seuls cas constatés (et non scientifiquement prouvés) sont ceux qui se produisent sous l’influence d’une religion ou d’un guru.

Pour les respirianistes, l’inédie permet à l’homme de se nourrir sans forcément manger. Il suffit, selon eux, de capter les énergies nécessaires à la vie dans la nature environnante en apprenant à maîtriser sa respiration.

Certaines personnes ayant ce mode de vie déclarent n’avoir rien mangé pendant presque trois ans. L’Indienne Giri Bala, vénérée par les hindouistes aurait vécu sans manger, sans avoir de selles et sans n’avoir jamais été malade. Un couple de Français raconte que durant sa première grossesse, la jeune femme n’a eu à s’alimenter que cinq fois.

Les scientifiques dénoncent l’inédie

Un individu au meilleur de sa forme ne peut survivre plus d’une semaine sans eau. Une personne entamant un jeûne met sa vie en danger au bout de 85 jours sans aliment solide. En effet, les réserves contenues dans l’organisme s’épuisent après un mois sans nourriture, provoquant des problèmes cardiaques. Les nombreuses carences affaiblissent également le système immunitaire.

Certaines personnes affirment que le respirianisme n’est qu’une croyance qui est le fait de charlatans. Vivre sans manger pendant des mois ou des années, cela relève vraiment du miracle. En France, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires  prévient le grand public que le jeûne extrême peut conduire à la mort. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire