La néo-restauration rapide s’envole

Les Français se veulent plus exigeants en termes de restauration rapide.

Plateaux en pyramide pour cocktail
Plateaux en pyramide pour cocktail

Des assiettes au contenu sain

Pour faire face à cette situation, les nouveaux snacks foods proposent de nouvelles cartes et des menus plus authentiques et nettement plus sains. Pour cela, l’originalité et l’utilisation de produits naturels sont de mise. La qualité du menu de la plupart des enseignes est évaluée par la proposition d’un plat sain et équilibré.   L’argument santé est mis en avant pour attirer plus de clients. Les concepts qui marchent le plus et qui répondent à ce critère sont les smoothies et les salad'bars, qui font la part belle aux fruits et légumes frais, avec des apports nutritionnels riches et sans danger aucun pour la santé ni pour le poids.

Le terroir à l'honneur

Les Français commencent également à s’intéresser aux produits régionaux et exotiques. Aussi, les produits à label et les produits bio remportent de plus en plus les suffrages. Le deal consiste à donner le goût de l'authentique et les saveurs d’une bonne cuisine aux plats servis dans les fast-foods. Avec autant d’exigence, il semble tout à fait naturel que Bocuse et Veyrat se lancent à leur tour dans la diète et les produits bio en réaction aux saveurs du snacking-food considérées désormais comme trop standard. Le snacks gastronomiques (ou good-food) commence à voir le jour.

Praticité, design et libre service

À tout cela s’ajoute le côté pratique : la restauration rapide doit se faire nomade en proposant en plus la vente à emporter. A cette fin, la présentation des plats a été repensée pour faciliter ce « transport ».  Pour la décoration, les concepts à thème font recette pour séduire mais aussi  pour se différencier de la concurrence. Parallèlement, on laisse aux clients la liberté de choisir les ingrédients qui seront utilisés dans la préparation des plats. Préparation à laquelle ils peuvent assister et même y participer. Enfin, côté prix, les tarifs sont plus allégés !
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire