La cuisine péruvienne: des saveurs exotiques à souhait

Tamal , arroz chaufa, lomo saltado, seco de cabrito, chicharron… cela vous parle ? Si c’est nouveau pour vous, courez vite dans un restaurant péruvien. Vous ratez quelque chose.

Cuisine péruvienne Pixabay
Cuisine péruvienne

Les incontournables de la gastronomie péruvienne

La cuisine péruvienne se divise en trois :
- une cuisine côtière qui privilégie les poissons et les fruits de mer,
- une cuisine andine qui utilise des produits des montagnes comme la viande et la patate douce,
- une cuisine de la jungle, avec des ingrédients hors du commun, tels que le caïman, les limaces et les plantes sauvages.

La cuisine du Pérou a également été influencée par l’arrivée des Espagnols, Africains, Chinois, Japonais… Il y a aussi la cuisine novoandina et la cuisine fusion récemment développée, l’une pour revenir aux sources et l’autre pour les nouvelles expériences.

Le plat national est le ceviche, composé de poissons crus marinés dans du jus de citron, avec des épices et des herbes. Dans un restaurant péruvien, comme on en trouve en France, vous pouvez aussi commander du lomo saltado, un plat à base de viande de bœuf sauté, et du pisco sour, une boisson à base de pisco, de blanc d’œuf et de citron.

La coqueluche des chefs

Savez-vous qu’en 2007, la cuisine péruvienne a été hissée au rang de patrimoine culturel ? On peut dire qu’elle a fait du chemin depuis l’époque précolombienne. Grâce à une armée de chefs locaux comme Gastón Acurio ou encore Martin Morales, et de chefs étrangers comme Ferran Adrià, le Pérou est devenu un haut lieu du tourisme gastronomique. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire