La cuisine italienne : il n’y a pas que les pastas

La cuisine italienne est prisée au-delà des frontières du pays. Les plats les plus connus sont sans nul doute les pastas (les pâtes) et la pizza. Mais au-delà des clichés et des préjugés, l’Italie possède une gastronomie d’une grande diversité. Certaines spécialités sont devenues incontournables dans les restaurants italiens aux quatre coins du monde.

Tiramisu Pixabay
Tiramisu

Les antipasti

La découverte de la cuisine italienne serait incomplète sans les fameux antipasti. Ces entrées sont appréciées en apéro (c’est normal, ce mot signifie avant les pâtes). Ils apportent une touche de fraîcheur et de soleil, et sont particulièrement faciles à réaliser. Les roulés d’aubergines à la mozzarella ou les bruschettas tomates cerises et mozzarella font partie en sont quelques exemples. Ils sont idéalement accompagnés d’un pain grillé ou d’un pain ciabatta.

Le carpaccio

Le carpaccio est connu de tous, particulièrement le carpaccio de bœuf cru. Il existe évidemment d’autres déclinaisons. Les végétariens se délecteront du carpaccio de légumes (courgettes, tomates ou encore aubergines). Les amateurs de poisson opteront pour le carpaccio de thon. Pour en rehausser le goût, ne pas oublier le filet d’huile d’olive et les feuilles de basilic frais.

Le risotto

Le risotto est aussi une vedette de la cuisine italienne. Le riz Arborio ou Carnaroli est recommandé pour préparer un risotto parfait. Il faut également des oignons et du parmesan. Ensuite, il est possible de varier selon les goûts de chacun : risotto au formage de chèvre et au limoncello, risotto au poisson, etc. On peut aussi opter pour un risotto végétarien, avec des cèpes et des champignons.

La polenta

La polenta est originaire du nord de l’Italie. Il s’agit d’un plat préparé avec de la semoule de maïs. Il se marie délicieusement avec de la volaille, des crustacés ou du gibier. Il peut être gratiné ou présenté en entrée froide.

La rafanata

C’est une omelette faite à partir de pommes de terre, de raifort et de fromage, de charcuterie (salami ou saucisse grasse), de mie de pain et d’œufs. C’est un plat qui se déguste généralement durant la période de carnaval dans la province de Matera, mais qui commence à se faire connaître ailleurs. Les fromages italiens En matière de fromage, il n’y a pas que les Français !

Les fromages italiens

ont aussi leurs chouchous. La mozzarella di bufala est l’atout fraîcheur des salades, mais également de nombreux plats chauds. La ricotta, fromage à pâte fraîche, agrémente agréablement les verrines ou les quiches. Le parmiagiano reggiano ou le parmesan pour les non-initiés se retrouve aussi bien dans les pâtes que dans les pizzas. 

Les desserts

Le tiramisu est l’emblème du dessert italien. À base de mascarpone et de café, ou avec des spéculoos dans certains restaurants, les recettes peuvent varier. Le sabayon ou encore le panettone sont d’autres délices sucrés typiquement italiens.      
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire