La chocolatine, même les députés s'en mêlent

Pour trancher le débat entre le pain au chocolat et la chocolatine, les députés viennent à la rescousse (ou viennent mettre leur grain de sel ?). La chocolatine a donc ses défenseurs.

Chocolatine Pixabay
Chocolatine

Un amendement pour la chocolatine  

Inclus dans le projet de loi agriculture et alimentation, l’amendement sur le choix d’appellation de la célèbre viennoiserie a été déposé à l’Assemblée depuis le 22 mai. La proposition se tourne vers la chocolatine. L’argument premier est la mise en valeur historique. Selon les députés, la chocolatine est originaire de la Gasconne et fait la fierté du sud-ouest de la France. L’amendement traduit ainsi une volonté de valorisation du produit suivant le Code rural stipulant "la valorisation de l’usage courant d’appellation due à la notoriété publique d'un produit et de ses qualités reconnues au travers d’une appellation populaire." L’examen dudit amendement aura lieu ce 30 mai 2018.  

L’origine de la viennoiserie

Mais d’où vient donc cette guerre d’appellation, surtout que cette viennoiserie possède d’autres dénominations selon les régions : croissant au chocolat dans l’est de la France, couque au chocolat à Bruxelles… En réalité, de nombreuses théories historiques sont énumérées pour expliquer l’origine de son appellation. Selon l’historien Jim Chevalier, cette viennoiserie serait arrivée d’Autriche sous le nom «Schokoladencroissant». Même si le Nord et la majorité de la France l’appellent pain au chocolat, les défenseurs de la chocolatine maintiennent que techniquement, chocolatine serait le terme le plus juste, car le terme « pain » renvoie à d’autres ingrédients et procédés (dans la tradition, le pain n’est pas feuilleté).      
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire