La chaîne Carl's Jr va débarquer en France ?

Décidément, la France est devenue la terre d’accueil des grandes enseignes américaines de restauration rapide en général, et du commerce du burger en particulier. Après Five Guys, voilà la chaîne Carl’s Jr qui annonce son arrivée.

La chaîne Carl's en France Pixabay
La chaîne Carl's en France

Les spécialités de Carl’s Jr

La marque a forgé sa réputation sur les charbroiled burgers, dont la garniture inclut de la viande grillée au charbon. Elle propose aussi des spécialités exotiques, comme  les hamburgers à l’ananas. On retrouve aussi à la carte des salades, des frites maison ou encore des burritos. La chaîne mise sur une cuisine de qualité à des prix abordables, soit moins de 10 €.

Les origines de l'enseigne

Le couple Carl Kachner a commencé en 1944 avec un camion de hot-dogs à Los Angeles, puis avec le restaurant « Carl’s Drive-In barbecue » après 4 ans. L’entreprise avance à grands pas, et se développe avec un succès immense. Le groupe CKE restaurants Holding Inc, gérant de l’entreprise, a racheté Hardee’s en 1997 pour enrichir sa ligne. À ce jour, Carl’s Jr  dispose de 3840 établissements répartis dans 43 pays.   

Les perspectives de la chaîne

En accompagnement de son installation en France, Carl’s Jr a signé un accord de partenariat avec la société Brescia Investment pour la gestion des établissements français. Ce dernier a déjà bénéficié de plusieurs années en tant que franchisé de McDonald’s. Le premier restaurant Carl’s Jr est prévu ouvrir à la fin de l’année à la Garde, à proximité de Toulon, suivi début 2018 d’une implantation à Cannes, Nice et Montpellier.  La chaîne prévoit de s’aligner aux grands noms du burger déjà reconnus en France, avec 120 restaurants en vue d’ici 2 ans. Elle ambitionne de se développer en franchise dans l’Hexagone vers 2020. À suivre… 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire