Joel Robuchon : parcours d'une icône de la cuisine française

Joël Robuchon a tiré sa révérence le 6 août dernier en laissant derrière lui des souvenirs mémorables. Revoyons ensemble le parcours d’une icône de la gastronomie.

Gastronomie Pixabay
Gastronomie

La biographie d’une star de la gastronomie française

Fils de maçon et de femme de ménage, Joël Robuchon entame sa carrière dans les cuisines d’un séminaire de Mauléon à 12 ans. Il est devenu un véritable maître reconnu dans le secteur de la gastronomie. Il intègre le Relais de Poitiers à 15 ans pour devenir apprenti cuisinier, puis continue chez les Compagnons du devoir six ans après. À 29 ans, il officie en tant que chef créatif à l’hôtel Concorde Lafayette, avec 90 personnes sous sa houlette.

Élu meilleur ouvrier de France en 1976, il ouvre son propre restaurant baptisé Le Jamin en 1981. Les palmarès continuent avec un titre de chef de l’année en 1987, Chef du siècle en 1990, et meilleur restaurateur au monde en 1994. Il bénéficie d’un titre unique au monde en ayant à son palmarès 32 étoiles au guide Michelin, dont les deux premières obtenues à l’hôtel Nikko.

Une étoile éteinte, mais un héritage durable

Décédé à 73 ans à Genève, cet entrepreneur laisse derrière lui un trésor inestimable en guise d’héritage.  Il s’agit de l’esprit Robuchon, avec les valeurs essentielles de la gastronomie, dont la simplicité, transmis aux jeunes générations par le biais de son émission « Bon Appétit Bien Sûr ».

Parmi ses spécialités reconnues, on peut citer la tarte friande de truffes aux oignons et lard fumé, ou encore le ravioli langoustine aux truffes, son premier plat mythique datant de 1981. Le plat qui reflète le plus l’esprit Robuchon est la purée de pommes de terre aux rattes du Touquet, un plat simple, onctueux et savoureux à souhait.  

Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire