Interdiction de manger dans les zones historiques à Rome

L’Italie est certainement l’un des premiers pays à vouloir préserver à tout prix sa culture et son identité. Venise a déjà commencé par ne pas accepter le fast-food dans la ville. A son tour, voilà que la mairie de Rome suit ses traces.

Zone historique à Rome Pixabay
Zone historique à Rome

Une sanction sévère à l’endroit des récalcitrants

En pleine période de haute saison touristique, Virginia Raggi, maire de Rome, annonce que toutes les formes de restauration sont désormais interdites sur tous les lieux historiques de sa ville. Toute personne qui ne respectera pas cette décision sera sanctionnée et obligée de s’acquitter d’une amende allant jusqu’à 240 €. Cette mesure sera applicable jusqu’au 31 octobre prochain.

Environ 40 fontaines sont concernées, entre autres la Piazza de Previ, la Piazza del Popolo, la Piazza Barberini ou encore la Piazza di Spagna. Cette loi s’applique aussi bien aux touristes qu’aux animaux. Dorénavant, il n’est plus possible de s’asseoir sur les fontaines, d’y faire boire son chien, de s’y rafraîchir, et encore moins de se restaurer ou de boire autour de ces infrastructures historiques. La seule chose autorisée est de faire un vœu et d’y jeter des pièces en offrande.

Protéger les zones historiques à tout prix

La haute saison devient nocive pour les fontaines romaines depuis que les touristes ont décidé de laisser leurs déchets sur ces lieux. L’autorité de la ville ne se laisse pas faire et prend des mesures adéquates pour protéger son patrimoine culturel. L’ancien maire Fianni Alemanno a déjà tenté un coup similaire, mais a échoué en 2012. Espérons que cette fois, les touristes auront plus de respect pour cet héritage et contribueront à le préserver de la dégradation humaine.    
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire