Ikea imagine déjà les plats du futur en mode fast-food

Le secteur gastronomique s’oriente davantage vers une alimentation saine et plus respectueuse de la nature. À son tour, Ikea imagine déjà les plats fast-foods du futur et recrée la cuisine de demain. Des créations pour le moins originales qu'on a hâte de goûter.

Burger Pixabay
Burger

Des ingrédients tout simplement naturels

« Comment nourrir la planète en 2050 ? », voilà la nouvelle stratégie que l’enseigne a développée. Pour ce faire, son équipe a tout simplement puisé dans la nature les ingrédients utiles à la création des nouveaux plats rapides, et surtout sans viande.

5 plats écoresponsables et révolutionnaires

1-  Le Bug Burger est un pain blanc avec une garniture à base d’insectes. Le steak a une texture qui ressemble parfaitement à la viande, mais il est préparé avec de la betterave, du panais, de pommes de terre et des vers de farine. Du ketchup de cassis et de la tartinade à la ciboulette accompagneront ce plat.

2- Des boulettes baptisées Neatball seront également proposées dans les boutiques. Elles sont composées de légumes racines (carottes, panais et betteraves) ou de vers de farine. Une sauce aux airelles et de la purée de pommes de terre seront servies en accompagnement.

3- Le Dogless Hot-dog est un pain vert à la spiruline, fourré de saucisse façonnée avec de la carotte séchée puis glacée, et servi avec du ketchup de baies, de la crème de moutarde et des oignons frits.

4- La salade hydroponique est une autre innovation issue d’une culture aquatique infusée de nutriments. Elle sera servie entre autres avec de l’oseille rouge, du brocoli, des radis roses, de l’estragon et de la mélisse.

5- Les crèmes glacées végétales parfumées à la menthe, à la coriandre, ou au fenouil seront servies en dessert.

L’enseigne n’a pas encore révélé la date de lancement exacte de ces plats dans ses magasins, alors patience…  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire