Guillaume Gomez, sacré médaille d'or Ferrandi Paris

Dans le milieu de la gastronomie, l’Ecole Ferrandi est une véritable référence. Cette institution a pour vocation de former des chefs reconnus. Pour cela, elle compte sur la collaboration de grands professionnels du métier. À travers une distinction honorifique, elle remercie tous ceux qui y ont contribué.

Cuisine gastronomique Pixabay
Cuisine gastronomique

Une récompense pour son engagement à transmettre son talent

Et le premier à avoir reçu cette gratification le 14 janvier dernier, c’est Guillaume Gomez. Cette haute personnalité dans l’univers de la gastronomie française est actuellement Chef de Cuisine au Palais de l’Élysée. Mais ce n’est pas pour cet illustre poste qu’il est gratifié. C’est plutôt pour son engagement et pour l’investissement dont il a su faire preuve au sein de l’École.

Pour Guillaume Gomez, la transmission du savoir est un devoir et une manière de perpétuer ce patrimoine gastronomique dont la France peut être fière. A l’occasion de la cérémonie de remise de la gratification, le chef a tenu à remercier tous les chefs et formateurs qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Il a également remercié son adjoint, Cédric Chabaudie, avec qui il mène une action de formation à travers l’Association des Cuisiniers de la République Française.

La collaboration de Guillaume Gomez avec l’Ecole Ferrandi n’est pas prête de s’arrêter. Rien que pour 2020, dans les locaux de l’Ecole et avec son Association, le chef compte organiser le Trophée Marcel Le Servot qui met en concours les jeunes chefs en formation.

Un chef qui tient à mettre en valeur la gastronomie française

Outre son office au sein du Palais de l’Élysée et ses actions de transmission de savoir, Guillaume Gomez agit activement pour faire connaître la gastronomie française. Pour se faire, il parcourt un grand nombre de salons et de semaines gastronomiques à travers le monde. Grâce à ces actions, il a reçu le Prix du Rayonnement français en 2012.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire