Food Temple : week-end gastronomique à Paris

A l’occasion de la prochaine Fête de la Gastronomie, les gourmets pourront à nouveau faire voyager leurs papilles. Du 22 au 24 septembre 2017, le Carreau du Temple abritera un événement célébrant les diversités culturelles culinaires au 4, rue Eugène Spuller, dans le 3e arrondissement de Paris. Les lieux seront ouverts le vendredi soir, le samedi en journée et en soirée, et toute la journée du dimanche.

Food Temple à Paris Pixabay
Food Temple à Paris

Une cuisine ouverte à la diversité

La Fête de la Gastronomie est un événement culinaire spécialement édité pour le partage. Cette fois, des chefs indiens, syriens et ivoiriens, membres du Refugee Food Festival y participeront. Les producteurs locaux, tout comme les artisans exposeront de nouveaux produits pendant l’évènement.

Pour couronner le tout, l’année France-Colombie 2017 sera célébrée en même temps, et des chefs originaires de la Colombie partageront leurs expériences et savoir-faire lors des ateliers à accès gratuit. Sinon, dans les stands, on pourra toujours s’offrir une pause gourmande en sirotant des cocktails et des jus de fruits exotiques.

Un programme gastronomique varié

Le Food Temple est une occasion idéale pour retrouver les traditions et découvrir de nouveaux horizons culinaires. L’entrée des ateliers coûte 25 € sur réservation. 600 personnes pourront prendre part aux banquets, moyennant 30 € hors boissons et toujours sur réservation. Des ateliers d’initiation à l’alimentation responsable pour enfants et adultes feront partie du programme. Un grand bal est prévu le vendredi soir, avec une entrée à 5 €. On peut réserver à l’avance, mais il est toujours possible d’acheter un ticket sur place. Ambiance carnaval et cumbia traditionnelle seront au rendez-vous. Alors, rendez-vous au Food Temple !  

 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire