Fin du ticket restaurant papier en 2022 ?

Depuis 2014, l’usage d’une carte au lieu du traditionnel papier pour le ticket restaurant est autorisé par la loi. Pour le 50e millésime du dispositif, l’un des géants du domaine annonce une dématérialisation complète de cet avantage accordé aux salariés.

Repas au restaurant Image par DanaTentis de Pixabay
Repas au restaurant

Pourquoi une dématérialisation totale du ticket restaurant ?

Dans un monde où tout ou presque a tendance à se digitaliser, il est tout à fait normal que le ticket restaurant suive la tendance déclare Julien Tanguy, PDG de Edenred, l’entreprise qui s’attribue la part du lion dans ce marché. D’ailleurs, cette révolution est déjà en marché, puisque sur les 65.000 entreprises clientes du groupe, 12.000 ont déjà décidé de digitaliser ce service.

Quels avantages pour les utilisateurs ?

Pour soutenir cette démarche, Edenred avance plusieurs arguments. D’abord, les tickets restaurants numériques sont plus sûrs. L’entreprise peut avoir un meilleur suivi et peut contrôler que les titres attribués sont utilisés conformément à la loi. Par ailleurs, la logistique est simplifiée puisqu’il n’est plus nécessaire de s’encombrer du support papier. De ces deux avantages, il découle inévitablement un gain financier pour l’entreprise.

Les avantages s’étendent bien entendu aux salariés : il y a beaucoup moins de risque de perte des titres et ils peuvent avoir facilement accès à leur compte personnel via internet. Lorsque les supports digitaux arrivent en fin de millésime, il suffit de les échanger, ce qui n’implique aucune logistique particulière.

Y a-t-il des contraintes associées ?

La première d’entre elles est sans doute le fait qu’il sera désormais impossible de payer entièrement ses courses avec un ticket restaurant. En effet, dans les supermarchés, les caisses font le tri entre ce qui peut être payé par ce moyen et les autres marchandises. Mais sur ce point, il convient de rappeler que le ticket restaurant ne peut être utilisé que pour les préparations alimentaires directement consommables.

Désormais, avec la dématérialisation, il ne sera plus possible de donner un ticket restaurant à un SDF,  d’utiliser ce moyen pour payer l’addition d’un diner en famille ou de s’en servir pour des arrangements similaires.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Laisser un commentaire