Fin des tickets restaurant 2018 : que faire de ces titres ?

Encore une fois, voilà la date fatidique qui approche, les tickets restaurants 2018 vont être bientôt périmés. Que faire de ces titres pour éviter de les perdre sans s’en servir ? Voici quelques pistes.

Au restaurant Pixabay
Au restaurant

Le compte à rebours commence, que faire ?

Régis par le Code du travail, les titres émis en 2018 ont perdu leur validité le 31 janvier dernier. Quant aux titres dématérialisés sous forme de carte, on peut encore s’en servir jusqu’à la fin de ce mois de février. Cependant, si des crédits sont encore disponibles, mais qu’il n’est plus possible de les consommer entièrement, il faut penser à les utiliser à bon escient. On peut les échanger contre des tickets de l’année en cours. Pour ce faire, il faut établir une demande auprès de son employeur pour qu'il puisse organiser un échange avec l’établissement émetteur.

Une bonne action pour s’en défaire

D’autre part,  il est également possible de faire une bonne action pour ne pas perdre ses tickets restaurants. Pour bien débuter l’année, il est possible d’avoir la main sur le cœur et d'offrir aux moins chanceux. Des associations à but non lucratif seront ravies de les recevoir si vous avez la gentillesse de les donner. Vous pouvez voir du côté de la Croix-Rouge encore d'Action contre la Faim par exemple. Effectivement, 1€ de ces tickets permet à une association d’avoir un repas complet. Sinon, les fonds récoltés peuvent servir à financer l’achat d’équipements des bénévoles de ces communautés.

Décidé à offrir vos tickets restaurants ? Déposez vos titres papier par courrier sous enveloppe non timbrée à l’association de votre choix avant la fin mars. Sinon, contactez les éditeurs pour les dons de cartes.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire