Et si on succombait à la tendance du slunch ?

Après le brunch, la tendance est au slunch, un goûter dinatoire. Le slunch se prend généralement le dimanche après-midi, une façon de finir le week-end en beauté et dans la bonne humeur.

Slunch Pixabay
Slunch

Le slunch, qu’est-ce que c’est ?

Le slunch est un anglicisme qui aurait été créé par une journaliste française. Concrètement, c’est la contraction de « supper » et « lunch ». Le même concept se retrouve également sous l’appellation de drunch (de « dinner » et « lunch »).

Pour un slunch réussi, les invités arriveront idéalement vers 16 heures ou 17 heures. La simplicité est le mot d’ordre pour en pas passer des heures en cuisine. Inutile de sortir l’argenterie et de dresser une belle table, la table basse du salon fera très bien l’affaire. Attention cependant, il n’est pas question de servir des chips et autres préparations surgelées. C’est bien plus élaboré qu’un simple apéro.

Le slunch désigne en réalité une manière de faire que près de 68% de Français ont déjà adopté selon un sondage de OpinionWay pour la marque Electrolux Arthur Martin sur la thématique « Les nouvelles façons de recevoir ». Il ressort de l’étude que, le dimanche et en prévision du lundi, les Français reçoivent plutôt à partir 17 heures plutôt qu’à 20 heures comme ils le feraient en semaine.

Ce qu’il faut pour un slunch

Pour un slunch, les maîtres mots sont simplicité et zéro stress. Le repas commence par les plats sucrés, de ceux que l’on consommerait en goûter. Au fur et à mesure, on aura des plats salés et bien élaborés qui, de préférence, mettront en valeur les produits du terroir ainsi que les fruits et légumes bio. Les préparations seraient alors celles d’un apéritif, à consommer façon finger food et donc servies en portions réduites. Cake et quiches font partie des basiques. Pour accompagner le tout, la tendance est aux smoothies faits maison et vin chaud.

Le slunch peut s’articuler autour d’une thématique. C’est aussi l’occasion de déguster de nouvelles recettes et de faire état de ses talents culinaires tout en restant dans la convivialité. Un petit son jazz et lounge en sourdine, et le tour est joué !

Quelques idées de recettes pour un slunch

Aujourd’hui, les livres et sites dédiés à la cuisine surfent sur la vague slunch, et proposent d’innombrables recettes faciles à réaliser. Il n’est pas question non plus de passer tout son weekend à préparer son slunch dominical.

En un peu plus d’une demi-heure, on peut préparer des financiers à l’orange :
- mélangez poudre d’amandes et farine à quantités égales (50 g) ainsi que 120 g de sucre.
- Versez-y 75 g de beurre et le jus d’une orange.
- Après avoir préchauffé le four à 210 °C, montez 4 blancs d’œuf en neige avec une pincée de sel. Il ne reste plus qu’à répartir la pâte dans des petits moules et à les mettre au four pendant 20 minutes.  

Pour les préparations salées, on peut proposer des bâtonnets de légumes crus à tremper dans des tartinades, comme l’anchoïade camarguaise. Pour cette recette, il faudra :
- 200 g d’anchois en saumure  à mixer avec une cuillerée à soupe de vinaigre de vin, de la mie de pain et une ou deux gousses d’ail.
- Rajoutez-y petit à petit un quart d’huile d’olive. Quand le mélange est bien lisse, l’anchoïade camarguaise est prête à être dégustée.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire