Et si on essayait "l'alimentation vivante"?

Nouvelle mode, l'alimentation vivante ? Pas tout à fait. Il y a plus de 2 000 ans Les Esséniens, crudivores pouvaient vivre dit-on jusqu’à 120 ans.

tartare
tartare
L'alimentation vivante ou crudivorisme consiste à manger les aliments sans cuisson ou avec une cuisson inférieure à 40.

En alimentation vivante, on a recours de préférence à  des aliments biologiques et alcanisants, qui n’ont subi aucune transformation, exception faite de la germination et de la fermentation.

L'élément clé de ce régime est la conservation des enzymes, naturellement présentes dans les fruits, les légumes et les germinations, qui sont détruites par la cuisson lorsque la température excède les 47,8 °C (118 °F).

Les objectifs

  • Favoriser l’élimination des déchets accumulés dans l’organisme.
  • Prévenir certaines maladies ou en alléger les symptômes : cancers, arthrite, troubles de digestion, diabète, maladies cardiovasculaires, etc.
  • Vivre plus longtemps en bonne santé.
  • Retrouver le "vrai" goût des aliments

  • Restaurant Tendance cru à Orange (84100)
    Restaurant tendance cru
    Ambiance zen chez Tendance Crue !

    Ici, c'est sûr, vous passerez un moment reposant, tranquillement installé dans les fauteuils ou sur la petite terrasse ensoleillée.

    Côté cuisine, impressionnant !
    Tous les plats sont élaborés à partir d'ingrédients crus ou déshydratés -fruits et légumes, graines germées et oléagineux-, pour une alimentation plus riche en vitamines et nutriments.

    Vous pourrez y déguster non seulement des salades et des sushi qui par définition sont des aliments crus mais également de belles recettes à base de légumes chauds comme un velouté carottes noisettes, un délice d'épinards et de champignons, un chou rouge à l'orange ou un chili végétarien, des terrines, des verrines et des tartes originales.

    En dessert les saveurs sont tout aussi gourmandes que dans les recettes traditionnelles mais assurément plus diététiques : tarte au chocolat ou douceur de mangue, de fraises ou de melon selon la saison...
    Sans oublier les boissons fermentées: kéfirs aromatisée ( coco/ ananas ) et Kombucha thé vert / fleur d'oranger

    C'est ainsi que vous accueille, le plus chaleureusement possible Martine et sa fille.

    Les goûts sont incroyables, peut-être aussi parce que Martine, la cuisinière est passionnée et a été elle-même formée par Irène Grosjean la " papesse du cru ".

    Une très bonne cuisine crudivore, pour prendre soin de soi, à essayer sans plus tarder !

    Le restaurant est recommandé par le petit futé 2018
  • Plus sur l’alimentation alcaline
    aliments alcalins
    Après avoir été absorbée, la nourriture est oxydée et il y a formation de résidus.
    Si, dans ces résidus, on retrouve en plus grande quantité les minéraux tels le sodium, le potassium, le calcium et le magnésium, on les désigne comme « aliments alcalinisants ». Ces aliments ont la propriété de neutraliser les aliments dits « acidifiants».

    Les aliments acidifiants eux, produisent de l'acide urique, sulfurique, acétique, lactique et phosphorique
    et l'acidité trop importante de notre sang pourrait être à l'origine de nombreux maux (fatigue, ostéoporose, hypertension artérielle...)

    Un équilibre acido-basique perturbé (acidose chronique ) entraînerait une fatigue et une baisse de l'activité de l'organisme.

    Le mode de vie actuel à tendance à être trop riche en aliments acidifiants ( protéines animales, céréales raffinées..)

    De ce fait, consommer plus d'aliments alcalinisants,
    comme les fruits, les légumes et les germinations, contribue à un bon équilibre acido-basique de l’organisme.
  • Plus sur la fermentation
    Kéfir de Fruits
    La fermentation est un phénomène qui transforme le sucre d’un aliment en acide lactique, en alcool ou en acide acétique (vinaigre).
    Cette transformation se fait grâce à des micro-organismes naturellement présents dans l’aliment, ou ajoutés.
    La fermentation est un moyen traditionnel de conservation des aliments. C’est le seul qui améliore leur valeur nutritive, leur saveur et leur digestibilité.
    La fermentation lactique ou lactofermentation est celle qui est la plus intéressante du point de vue nutritionnel.

    Voici des exemples d’aliments fermentés : le yogourt, la choucroute, le miso, le tamari, les olives, le kéfir, le fromage, les prunes umeboshis, le vinaigre, le vin, la bière, etc.

    Exemple, le Kéfir de fruits:

    Qu’est ce que le kéfir de fruits ?


    Appelé aussi « cristal japonais », le kéfir est composé de levures et de bactéries qui forment des grains translucides plus ou moins gros qui augmentent en taille et en nombre lorsqu’ils sont en contact de l’eau sucrée.
    Voici les principales bactéries (bonnes pour la santé) présentes dans le kéfir de fruits : Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus, Lactococcus lactis, Saccharomyces cerevisiae, …

    En gros, on récupère donc quelques grains de kéfir, on les place dans de l’eau avec du sucre, de la figue sèche et du citron (recette détaillée plus bas).
    Les petits grains de kéfir, au contact du sucre vont se multiplier et fabriquent un peu d’acide et des gaz.
    Au bout de quelques jours, l’eau sera devenu un peu pétillante et légèrement acidulée, très agréable à boire surtout en été car fort rafraîchissante.

    La transmission des grains se fait gratuitement de personne à personne.

    Conservation du kéfir de fruits quand on ne s’en sert pas


    Pour conserver facilement les grains de kéfir, il y a plusieurs méthodes :

    • Le placer au réfrigérateur avec une cuillère à soupe de sucre (pour « nourrir » la graine) dans un récipient fermé mais non hermétique. Cela n’altère en rien la capacité de reproduction des grains qui se multiplient à nouveau par la suite dans les conditions normales. Il est possible de conserver le kéfir pendant plusieurs mois dans le réfrigérateur les grains immergés dans de l’eau plate sucrée. Changez l’eau sucrée tous les 15 jours environ.
    • On peut congeler les grains une fois
    • On peut encore simplement faire sécher les grains (sur une assiette plastique placée sur un radiateur tiède par exemple ou bien étalés dans une passoire à température ambiante) en une seule couche pour faciliter le séchage. Ils vont se rétracter. Rangez-les ensuite dans un récipient hermétique et vous pourrez les conserver un an environ. Pour vous en resservir, vous devrez les réhydrater en douceur progressivement dans un peu d’eau sucrée pendant 12 heures environ. Jetez ensuite l’eau et renouveler l’eau sucrée, ainsi de suite pendant 3 à 4 jours avant de pouvoir les réutiliser.

    Réalisation du Kéfir de fruits:


    Etapes de réalisation


    Ingrédients :
    • un grand récipient type gros bocal avec couvercle hermétique
    • 3 cuillères à soupe de sucre (roux de préférence ou blanc). Evitez le sucre complet (bien que très bon pour la santé, j’ai trouvé le kefir fade avec le sucre complet).
    • 2 grosses cuillères à soupe de grains de kéfir de fruit
    • 1 l. d’eau de source
    • 2 figues sèches
    • 2 Rondelles de citron, soit un demi citron jaune

    Préparation :
    • Mettre dans le récipient tous les ingrédients.
    • Remplir d’eau de source (sans remplir a ras bord, laissez un espace)
    • Fermer le couvercle du bocal
    • Laissez à température ambiante à l’abri de la lumière
    • Quand les figues remontent en surface (24 Heures environ), la boisson est prête.
    • Placer un saladier et filtrez le tout avec une passoire fine (Pas de métal)
    • Récupérer le jus du citron
    • Jetez les figues
    • Récupérez les grains de Kéfir, rincez-les et remettez dans le bocal pour recommencer un nouveau cycle.
    • Mettez le liquide directement en bouteille (bouteille en verre type limonade)
    • Garder 2 jours a température ambiante
    • Au bout de 2 jours environ, mettre au réfrigérateur pour stopper la fermentation et consommer..
    • Faire uniquement la quantité que l’on consomme par jour.
    • La boisson se conserve ensuite quelques jours au réfrigérateur, Si l’on attend trop longtemps, le kéfir deviendra trop acide et imbuvable.

    Précautions : avant d’ouvrir la bouteille, préparez le ou les verres. Ne secouez pas la bouteille. Procédez délicatement pour ouvrir la bouteille, ouvrez très doucement le mécanisme de fermeture en maintenant bien à deux mains bouteille et bouchon (au cas ou), pour éviter d’être surpris par l’effervescence. Quand on ouvre, ça fait un petit « pschitt » comme quand on débouche une boisson gazeuse.
  • Plus sur la germination
    Graines de radi germées à 18 jours
    La germination est le processus par lequel une graine produit son embryon et donne naissance à une nouvelle plante.

    Elle se produit à l’humidité et à l’abri de la lumière, et comporte une multitude de réactions chimiques. La plus importante est la synthèse d’enzymes qui permet une prédigestion des glucides, des lipides et des protéines de la graine; puis vient la multiplication impressionnante de certaines vitamines et, finalement, la production de chlorophylle qui commence quand une petite tige voit la lumière.

    En bref, la germination est une usine de prédigestion et de fabrication de nutriments.
    En effet, au cours de la germination, la graine est transformée et sa valeur nutritive se retrouve considérablement amplifiée.

     Plusieurs vitamines, acides aminés et enzymes qui n’existaient pas dans la graine sèche se créent. Certains taux de nutriments se voient être multipliés par 600%, il en est de même pour la teneur en minéraux qui est augmentée de 50% à 400%, et de la vitamine C qui est augmentée de 300% à 500%.
    La graine de blé par exemple, ne contient qu’une très petite quantité de vitamine C, mais après 5 jours de germination cette valeur se voit augmenter de 500%.

    Extrêmement nutritives et digestes, les graines germées sont un concentré de vie, de nutriments essentiels, une véritable source de vitamines, de minéraux et d’oligo éléments, d’acides aminés, d’enzymes, d’acides gras et de protéines, le tout sous une forme plus facilement assimilable que les versions non germées.

    La consommation de graines germées variées apporte un à l’organisme une grande variété de vitamines (B, C, D, E, G, K et U) mais aussi des provitamines  qui peuvent nous aider à lutter contre le vieillissement prématuré des cellules.
magsolo
Par

Diéteticienne libérale dans le golfe de St Tropez, spécialisée, troubles du comportement alimentaire, obésité adulte et enfant, maladies chroniques et intolérances alimentaires. Co-auteure du livre « végétarien facile et quotidien » avec Jean Montagard, et responsable des séjours detox au Kon Tiki (ramatuelle). Engagée à promouvoir la santé par une alimentation saine et riche nutritionnellement car j’ai moi-meme grâce au changement de mon alimentation vu de grands bienfaits sur ma santé.

Laisser un commentaire