Escroquerie bien ficelée en restaurant

Aujourd’hui, Ouest-France rapporte une histoire peu ordinaire qui s’est déroulée à Rennes au restaurant L’Aromatik. On vous met les grandes lignes dans le billet qui suit.

salle de restaurant
salle de restaurant

Le restaurateur, l’imposteur et la brigade de cuisine

Le cauchemar du restaurateur commence mercredi 14 octobre à 18 h 50.Un couple de clients entrent dans l’établissement situé rue de la Chalotais, s’attablent, commandent et dînent. Une fois leur repas terminé, l’homme se présente à l’équipe du restaurant comme étant un magistrat mandaté pour contrôler les lieux. En réalité, il est un imposteur, mais il est tellement convaincant ! Mais pour être plus convaincant dans sa démarche, il n’hésite pas à tendre aux employés une carte tricolore. Le faux magistrat se lance ensuite dans un interrogatoire à outrance, fait une inspection de l’établissement et ordonne au cuisinier d’anticiper la fermeture. Pire, il enjoint le restaurateur de jeter tout ce qu’il y a dans le frigo soit 1000 euros de produits. Mais ce n’est pas tout ! Le cauchemar se poursuit le lendemain.

Une histoire qui finit bien

Heureusement que la violence dans la démarche du faux juge et son intervention trop brusque ont mis la puce à l’oreille au gérant. Ce dernier se rend à la police qui intervient ! « L’usurpateur de fonction » est appréhendé et mis en garde à vue, mais, il est impossible de mettre la main sur sa complice qu’il a présentée comme sa greffière. Après sa garde à vue, le « délinquant », seulement âgé de 21 ans, se présente l’hôpital psychiatrique où il se fait interner. Pour l’heure, d’après un article de BFMTV, les avocats du restaurant L’Aromatik optent pour une tentative d’escroquerie.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire