Du chameau dans votre hamburger

C’est noël, alors pourquoi ne pas se laisser aller à toutes les excentricités culinaires et gastronomiques ?

Le burger au chameau timeoutabudhabi
Le burger au chameau
Car noël, on le sait tous, ce n’est pas seulement la messe de minuit et les cadeaux. Noël rime également avec fête des papilles ! Et justement, voici une petite idée qui vous inspirera peut-être pour une table de noël atypique : le burger au chameau !

Un voyage et un compte bancaire fourni pour déguster le burger de chameau

On aura tout vu cette année ! La dernière curiosité culinaire en date c’était le burger au lion. Aujourd’hui, c’est le burger garni de viande de chameau qui est au menu chez ou-dejeuner. Pour le déguster, il vous faudra faire plusieurs kilomètres car ce curieux sandwich est proposé dans une chaîne de restaurants des pays du golf. Et non seulement vous allez devoir voyager (ce qui est assez plaisant en soit) mais en plus vous allez devoir préparer un budget conséquent.

Le burger de chameau : une création gastronomique dans un palace des Emirats

Car le burger au chameau est disponible uniquement dans les restaurants de l'Emirates Palace, réputé pour être l’établissement hôtelier le plus chic mais également le plus cher d’Abou Dhabi. Dans la foulée, il s’agit de la table gastronomique la plus luxueuse de l’Emirat. Puisqu’ici on exècre la demi-mesure, la recette est carrément signée d’un grand chef étoilé français, Sandro Gamba, ce qui influe davantage sur le prix de ce plat de fast-food version ultra haut de gamme. Le hamburger de chameau à la feuille d'or, oui c’est son nom, a été imaginé par le chef français Sandro Gamba.

Une recette en or

Le burger fait des émules malgré son prix : 37 euros la pièce. Il prend forme dans un pain rond habillé de délicates feuilles d’or et tartiné d’une mayonnaise aux truffes. La viande a été préalablement macérée dans un mélange de harissa, cumin, coriandre et suc de papayer. Avec une telle macération, le chef est sur d’avoir une viande tendre et gouteuse à la fois. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire