Dry January : et si nous tentions aussi le défi ?

Après les repas festifs, bon nombre de Britanniques ont décidé de se mettre au « Dry January ». Et si de notre côté, nous tentions aussi ce défi ?

Dry January Pixabay
Dry January

Dry January : de quoi s’agit-il ?

Dry January peut être traduit littéralement par « Janvier sec ». Il s’agit d’un concept adopté par les Britanniques pour rétablir l’équilibre dans l’organisme après les excès des fêtes. Durant un mois entier, les adeptes ne prennent aucune autre boisson à part l’eau pour une hydratation maximum.  Les boissons sucrées (sodas, ice tea) et alcoolisées (vin, bière, liqueur, cocktails divers) sont rangées au placard durant cette période soft.

Alcohol Concern, un organisme de bienfaisance, a fait des recherches à l’issue desquelles il a été constaté que 62 % des participants au Dry January sont plus énergiques et ont un meilleur sommeil.

Une application en guise de soutien

Une application Dry January a été créée par Alcohol Concern pour soutenir les participants, et éventuellement les remettre sur le droit chemin si nécessaire. Elle a été également développée de manière à enregistrer le calendrier de progrès économique et calorique. On peut obtenir cette application gratuitement sur App Store et Google Play.

Le Dry January se transforme peu à peu en une œuvre de bienfaisance. Des sponsors offrent une subvention aux participants, et les fonds obtenus pendant la période sèche sont reversés à Cancer Research UK. Ainsi, tout en prenant soin de sa propre personne, on peut aussi contribuer à la lutte contre le fléau qu’est le cancer.

Alors, pour faire simple, pendant tout un mois, oubliez toutes les boissons autres que l’eau !
 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire