Détox : que manger après les fêtes ?

Les fêtes sont généralement synonymes d’excès en matière d’alimentation. Sucre, graisse et alcool se sont accumulés dans notre organisme pendant ces quelques jours. Il est temps de passer à l’étape détox. Alors, que manger après les fêtes ?

Alimentation detox Pixabay
Alimentation detox

Des aliments légers

La consommation à volonté de fruits (agrumes, pommes, poires, pastèques) et de légumes (carottes, brocolis, épinards, haricots verts) est recommandée après les repas festifs. Il en est de même pour les céréales complètes (son de blé, flocons d’avoine, lentilles). Ces aliments sont réputés pour leur forte teneur en vitamines, en antioxydants et fibres. En outre, ils permettent un nettoyage naturel de l’organisme et une amélioration de la digestion. L’utilisation des herbes aromatiques (romarin, thym, persil, basilic, sauge) pour assaisonner les plats permet de rehausser leurs saveurs, même celles des plats les plus simples.

À la place de la viande rouge, il est plus judicieux d’opter pour les poissons maigres cuits à la vapeur, entre autres le cabillaud ou le turbot. Cette méthode de cuisson permet de préserver un maximum de nutriments et de générer un minimum de calories.  

Une bonne hydratation

L’hydratation est cruciale dans le cadre d’une cure détox d’après les fêtes. Il faut boire au moins 1,5 litre d’eau au quotidien, et plus si l’on fait du sport. Vous pouvez privilégier les tisanes détox pour nettoyer le foie et les reins, perdre les kilos superflus, ainsi que les eaux minérales enrichies en magnésium, mais pauvres en sel. Sinon, le thé, la tisane ou encore le bouillon peuvent remplacer l’eau, pourvu que le volume nécessaire soit respecté.

Bref, pour que notre organisme puisse éliminer les déchets et toxines que nous lui avons infligés pendant les fêtes, il faut penser à manger sain dans les prochains jours, même si nos papilles doivent en payer les frais (avis à ceux qui n’ont pas l’habitude des salades et crudités en tout genre).  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire