Des poissons traités à l'acupuncture

On connaissait le bœuf de kobe (ou bœuf wagyu) et son traitement spécialement permettant d’avoir une viande de qualité exceptionnelle. L’enseigne de spécialités japonaises Park Restaurant fait découvrir le poisson soulagé du traumatisme de la mort imminente grâce à l’acupuncture.

Plateau de gourmandises Park Restaurant
Plateau de gourmandises

Un restaurant gastronomique soucieux de la tradition

Park Restaurant, situé à Montréal au Canada, est le restaurant d’Antonio Park. D’origine coréenne, le chef est cependant passionné par la cuisine japonaise. Il s’est d’ailleurs perfectionné durant des années sur l’archipel nippon auprès de plusieurs maîtres sushis. Antonio Park y a appris les techniques culinaires, mais également toute la philosophie qui entourent la préparation des plats japonais et notamment des sushis. C’est ainsi qu’il a appris la nécessité de travailler avec des poissons et fruits de mer frais qui ont été pêchés à ligne et issue de la pêche durable. Mais Antonio Park va encore plus loin : il utilise des vivaneaux lesquels, juste après avoir été pêchés, subissent un traitement à l’acupuncture.

L’acupuncture pour conserver toute la saveur de la chair de poisson

Grâce à l’acupuncture, le vivaneau n’est pas stressé ni traumatisé. Tout l’effet psychologique de ces petites piqûres d’aiguilles se ressent dans les caractéristiques de la chair du poisson. Non seulement elle est facile à découper, mais en plus elle est tendre et sa saveur demeure entière. On l’a dit : Antonio Park est un amoureux de la tradition et il le démontre ici en optant pour ces poissons traités spécialement. Au fait, Katy Perry et Neil Patrick Harris ont déjeuné ensemble à cette adresse.   
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire