Des pizzas 100% françaises chez Pizzou à Paris

Des plats originaires d'ailleurs revisités à la sauce française, c'est très tendance, et Paris est une scène où les nouveaux restaurants osent tout pour surprendre nos papilles. Après BCHEF et l’Atelier Saisonnier, Pizzou débarque dans la capitale avec ses pizzas 100% françaises.

Cerise sur le Bufflon Pizzou / Facebook officiel
Cerise sur le Bufflon

Un concept patriote

Pour sortir des sentiers battus, Damien, Luis, Rémy et Vivien ont adopté un nouveau concept en ouvrant une pizzeria qu’ils ont baptisée Pizzou. Sise au 28, rue de Douai, dans le 9e arrondissement de Paris, ce nouvel établissement privilégie les ingrédients français pour revisiter ce célèbre plat italien. La recette reste typiquement italienne, mais les ingrédients sont tous d’origine française pour une pizza vraiment made in France. D'ailleurs, pour rassurer la clientèle et dans un souci de transparence, l'établissement présente dans sa carte la traçabilité de ses produits.

Des noms français pour les plats Pizzou

L’originalité est certainement un des points forts de cette nouvelle pizzeria qui a ouvert ses portes en juin dernier. Elle tient à ce que ses pizzas aient des noms bien français, pour ne citer que la Régine (petit clin d'œil à la Regina italienne), dont la pâte fine a été façonnée avec de la farine française. Vivien est le concepteur de la recette de cette pâte qui a un temps de pose de 48 à 72 heures avant d’être cuite dans un four à 330° pendant 3 minutes. Quant à la garniture, elle est composée de tomates de Provence, de jambon blanc des frères Huguier, d'origan, de fleur de lait et de champignons de Paris. Autres spécialités de la carte, la Pantoufle ou encore la Cerise sur le Bufflon titillent indéniablement la curiosité.

Fidèles au concept, les boissons sont tous d’origine française, entre autres le thé glacé, la limonade, les bières, le vin et autres digestifs.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire