Dégustation chocolat BA RIA chez Hugo & Victor

La pâtisserie Hugo & Victor propose une dégustation exceptionnelle (7ème arrondissement - Paris) le samedi 27 octobre de 15 heures 30 à 17 heures dans sa boutique du boulevard Raspail (Paris, VII).

Chocolat grand cru Hugo & Victor
Chocolat grand cru

Le parcours gustatif se fera de la Cabosse fraîche au Hugo Chocolat

Cette séance verra la présence d'Hugues Pouget, chef pâtissier de l’enseinge, et de deux français expatriés au Vietnam, tous deux fondateurs de Marou, une entreprise artisanale faiseurs de chocolat au Vietnam. Sa spécialité ? Le chocolat "Ba Ria", nouvelle étoile de Hugo & Victor. Le chocolat "Ba Ria", proposé par Marou est un chocolat paysan marqué par sa saveur fruité et se singularisant par sa grande puissance aromatique. Pour obtenir une telle qualité, Marou a jeté son dévolu sur un cacao cultivé dans les collines de l'arrière pays de la province côtière de Ba Ria, à environ 80 km de Ho Chi Minh Ville.

C’est dans cette région que se trouve le fournisseur de l’entreprise

Une petite exploitation familiale vietnamienne pratiquant la polyculture : ici, les cacaoyers côtoient des bannaniers, des poivriers, des jacquiers, des avocatiers... Cette dégustation sera l’occasion d’expérimenter les nouvelles saveurs signées Hugo & Victor et formant une triade gourmande : l'Hugo chocolat, l'éclair à la crème fondante de chocolat et le recueil de grands crus, tous nés du chocolat paysan du Vietnam. Les saveurs à découvrir demain : 1-L'Hugo chocolat (œuvre de Hugues Pouget) : crémeux fondant au chocolat "BA RIA" et zestes de citron vert, ganache au gianduja épicée à la fève Tonka, au poivre noir et à la vanille de Tahiti, biscuit chocolaté. 2-Eclair à la crème fondante du chocolat "BA RIA" 3-Vin porto Burmester Tawny 4-Le Recueil de Grands Crus : ganache de Tanzanie, mousseux du Préou et crémeux du Vietnam. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire