Défi VegOresto : un restaurant, un menu vegan

Végan ou pas, cet évènement culinaire reste un rendez-vous incontournable. VegOresto lance un défi aux chefs cuisiniers. Pour relever le défi, les participants créent un menu vegan dans leur établissement pour au moins une soirée. De quoi ravir gourmands et gourmets !

Menu vegan Pixabay
Menu vegan

Le principe du défi

VegOresto est une association qui a pour objectif de motiver les restaurateurs à inclure un menu vegan dans leur carte. Des ambassadeurs bénévoles travaillent dans ce sens pour développer le principe. Ils sont chargés de repérer  des établissements dans leur ville et de les convaincre à proposer un menu vegan pour une soirée. Pour cette soirée découverte, les ambassadeurs gèrent la réservation, la communication en ligne et dans la ville, l’animation et la gestion de la relation commerciale. Une fois l’évènement fini, ils s’occupent de recueillir les avis des convives. Un compte-rendu positif engendre un partenariat entre l’association et le restaurant qui signe une charte pour pérenniser le menu vegan dans sa carte.

Accessible un peu partout en France

Plusieurs restaurants ont accepté de participer au défi VegOresto. Le Septime ouvrira le jeu le 7 juillet à 19h30 pour un dîner à 21 €. Ce restaurant situé à Orléans proposera au menu un Cocktail « by Lou » et des amuse-bouches en apéritif. En entrée, il servira un carpaccio de tomates d’antan et d’aromates estivaux avec houmous de petits-pois et menthe. Le plat sera composé de quinoa d’herbes folles et cru ou cuit de légumes avec snack de tofu. En guise de dessert, des abricots rôtis au romarin avec meringue aquafaba et croustillant à la pistache. Réservez votre place dès à présent !

En parallèle le même jour, le restaurant Yamouna de Rennes prend aussi le départ à 19h30. Le 8 juillet, le restaurant Au Nouveau Monde, à Bordeaux, servira un déjeuner. Un brunch aura lieu à Amiens, au restaurant Les Cœurs de Marie le 9 juillet à 11h30, et le restaurant la Chipote à Bandol fermera la liste le 18 juillet pour un dîner.      
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire