Découvrez le Chef de l'année 2014

Lundi 22 septembre, le magazine Le Chef a réuni les professionnels de la restauration et de la gastronomie pour voter le Chef de cuisine à honorer en 2014. Le vote a également concerné l’univers de la pâtisserie et du vin. Ou-dejeuner vous dévoile dans ce billet le verdict !

Arnaud Lallement l’Assiette Champenoise
Arnaud Lallement

Fonctionnement du vote

Déjà, il faut savoir qu’il s’agit de la 28e édition des Trophées Le Chef, organisés pour la première fois en 1987 et dont on doit la création à Francis Luzin, propriétaire et fondateur du magazine Le Chef. Pour le vote de cette année, 6 000 professionnels (chefs de cuisine, chefs pâtissier et sommeliers) se sont réunis à une grande soirée durant laquelle chacun a voté à bulletin secret pour un chef dont le travail l’a particulièrement séduit en 2013. Il n’y a aucune liste de personnalités éligibles, tous les participants au vote donnent un nom auquel ils souhaitent rendre honneur. Seuls les anciens lauréats ne peuvent être désignés. C’est le cas d’Arnaud Donckele, chef de l’année 2013.

Le Chef de l’Année 2014

Après dépouillement, Arnaud Lallement est consacré Chef de l’Année 2014, un titre s’ajoutant à celui décerné en octobre 2013 par le Gault et Millau et faisant de lui le Cuisinier de l’année 2014 ! Arnaud Lallement officie comme chef de cuisine à L’Assiette Champenoise. Diplômé de l’Ecole Hôtelière de Strasbourg, il est passé à la pratique dans plusieurs établissements tenus par des chefs prestigieux - Roger Vergé, Michel Guérard mais aussi Alain Chapel – jusqu’au jour où il reprend le flambeau familial lorsqu’il reprend des mains de son père les rênes des cuisines de l’Assiette Champenoise en 1997. Aujourd’hui, l’établissement est crédit de 3 Etoiles au Guide Michelin et 5 Toques au Gault et Millau.

Les autres lauréats

La Pâtissière de l’Année 2014 est Ophélie Bares des deux restaurants de L’Auberge du Jeu de Paume à Chantilly (La Table du Connétable et Le Jardin d’Hiver). Quant à la Sommelière de l’Année 2014, il s’agit de Caroline Furstoss du restaurant Thoumieux de Jean-François Piège. Cette soirée a également permis de primer les Tremplins 2014 : Steven Ramon de Le Rouge Barre à Lille, Keigo Kimura de L’Aspérule à Auxerre, Olivier Da Silva de L’Odas à Rouen ainsi que Damien Boudier de Bissac à Paris. Enfin, Fabien Ferré de l’Hôtel du Castellet s’est vu remettre Le Prix de l’Espoir de l’Année. La décision a été prise par 14 Chefs étoilés totalisant à eux seuls 37 Etoiles chez Michelin. En tout, 6 chefs étaient en compétition pour ce titre : Cédric Bobinet du Le Taillevent, Alexandre Lechêne de l’Hôtel Alta Peyra, Kévin Dubois du Restaurant Jean Sulpice, Jean-François Beauduin du Domaine des Hauts de Loire ainsi que Luc Riegert de l’établissement Le Cygne.  
  • Quelques grands noms de la gastromie
    Le Chef
    Les Laureats Trophées Le Chef
    Une brillante année pour le Chef Arnaud Lallement qui dans la foulée a obtenu sa 3ème étoile au Guide Michelin 2014. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire