Cuisine grecque: ces spécialités à goûter absolument

La Grèce est l’une de nos destinations de vacances préférées, pas uniquement pour ses vestiges historiques et ses îles paradisiaques, mais aussi pour sa délicieuse cuisine emplie de simplicité. Pour voyager sans quitter la France, direction les restaurants grecs pour tester le meilleur de cette cuisine.

Cuisine grecque Pixabay
Cuisine grecque

Un régime méditerranéen à la grecque

La cuisine grecque s’inscrit dans l'art de vivre méditerranéen, avec un régime parmi les plus sains au monde. Le secret ? Beaucoup de légumes, de fruits et d’herbes aromatiques avec des produits bio et naturels gorgés de soleil, cultivés par des producteurs locaux.

Dans la gastronomie grecque, l’huile d’olive tient une place centrale et se retrouve dans plusieurs préparations. Si l’huile d’olive garde une telle importance, c’est que l’olivier est sacré en Grèce, au même titre que le vin, le pain et le poisson. Mais gare à ceux qui pensent que la cuisine grecque se limite à quelques produits phares. Sa grande diversité de climats et de terres cultivables a donné naissance à une grande variété d’ingrédients. La cuisine grecque est également caractérisée par ses fromages et yaourts, ainsi que l’utilisation de presque toutes les viandes, dont le mouton, l'agneau, le lapin,  mais aussi la volaille et le porc.

Des spécialités parfaites pour l’apéro

Commencez votre passage dans un resto grec par un apéro dans l’esprit d’un mezzé traditionnel. Servi pour les fêtes et les grandes tablées, le mezzé est une pratique rappelant les tapas, avec une multitude de plats dans plusieurs petites assiettes. Pour vous ouvrir l’appétit, testez par exemple les spanakopita, sortes de petits chaussons au fromage et aux épinards. Vous pourrez les manger avec le célèbre tzatziki, une onctueuse sauce au yaourt épais et au concombre parfumé à l’ail et aux herbes. Il est bien sûr assaisonné à l’huile d’olive. À côté, prenez une assiette de purée de pommes de terre à l’ail appelé skordalia, ou si l’ail n’est pas votre fort, des dolmadákia qui sont des feuilles de vigne farcies de riz et d’oignons. Pour un peu de fraicheur, optez pour les dakos, des petits pains d’orge ovales surmontés d’une petite salade de tomates et de câpres.

Que prendre en entrée ?

Si on a l’habitude de la nommer dès qu’il est question de cuisine grecque, c’est que la salade grecque fait partie intégrante de la cuisine traditionnelle hellénique. Elle comprend un peu de tout : oignons, olives noires, grosses portions de feta… La salade khoriatiki reste ainsi une valeur sûre ! Si vous voulez plutôt découvrir des plats autour des produits de la mer, essayez les sardines au four, du tarama (à la couleur rose) à base d'œufs de poissons ou encore du Saganaki de crevettes. Servi seul, le saganaki est une entrée savoureuse composée d’une sauce de tomate et d’ouzo (un alcool anisé typiquement grec). Et pour les grosses faims, optez pour le spanakopita, un feuilleté aux épinards, à l'aneth et feta.

Les plats principaux grecs

Place maintenant au plat de résistance ! La plupart du temps, les plats grecs se dégustent avec un pain pita, à l’exemple du  Souvláki. Ce plat de brochettes de viande et de  légumes grillés est accompagné d’une garniture supplémentaire de légumes. Toujours dans la simplicité, la moussaka est aussi très connue. Cuisinée au four, elle se compose de viande hachée d’agneau et d’aubergines. Pour ceux qui veulent de l'originalité, on ne saurait que conseiller le Soupies yiachni, des seiches mijotées à la sauce tomate.  

Et pour le dessert ?

S’il vous reste encore un peu de place, il vaut mieux terminer en beauté avec un dessert à manger sur place ou peut-être à emporter. Les recettes sucrées grecques intègrent souvent du miel et des noix. C’est le cas du baklava, une pâtisserie aux noix qui est un peu le dessert national grec, ou des loukoumades ronds au miel et à la cannelle.    
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire