Coco, amande, soja : la tendance des laits végétaux

Intolérance au lactose, problèmes de santé ou conversion au véganisme, les raisons de choisir le lait végétal sont nombreuses. Ce dernier est tout bonnement présenté comme une solution viable pour dire adieu au lait d’origine animale. Avant de plonger tête baissée dans cette boisson visuellement proche du lait tel qu’on le connaît, sachez choisir le lait végétal qui correspond à vos besoins.

Boisson végétale Pixabay
Boisson végétale

Le lait végétal, c’est quoi exactement ?  

Extrait à partir de végétaux puis mélangé à de l’eau, le lait végétal n’est en réalité pas du lait. Pour la Cour de Justice Européenne, l’appellation de lait est réservée aux produits d'origine animale. On retrouve d’ailleurs désormais la dénomination de boisson végétale dans les commerces spécialisés et les supermarchés.  

Le lait végétal est léger, riche en minéraux et en vitamines. Il en existe une très grande variété (plus d’une vingtaine !) que l’on peut catégoriser par type :
- le lait obtenu à partir de céréales comme le lait de riz, le lait d’avoine, le lait de millet…
- le lait à base de noix, dont le lait d’amande, de coco, de noisette, de noix de cajou…
- le lait de légumineuses comme le fameux lait de soja, le lait de pois chiche…  

Les différences nutritionnelles avec le lait animal  

Le lait végétal est considéré comme une alternative au lait animal. Cependant, ne vous y trompez pas, car leur composition et les apports nutritionnels fournis sont très différents. L’un des bons points attribués aux laits végétaux est qu’ils sont plus digestes que le lait de vache par exemple. Avec moins de graisses, ils ne présentent pas de lactose et de cholestérol pour certains. Ils contiennent au contraire des acides gras insaturés bons pour le cœur et sont bourrés de vitamines.  

Les boissons végétales sont donc très bonnes pour la santé, mais pour remplacer le lait animal, c’est une autre histoire. Elles sont en effet bien moins riches en calcium et déconseillées en remplacement du lait de vache pour les moins de huit ans. Certaines boissons végétales sont d’ailleurs enrichies en calcium et micronutriments. Dans certains laits à base de noix par exemple, le calcium est très peu présent, avec surtout une teneur en protéines. Mais rassurez-vous, même sans lait animal, ce n’est pas pour autant que vous ferez une carence en calcium, car ce dernier se retrouve dans plein d’autres aliments (cresson, sardines, brocolis...).  

Autant de vertus que de laits végétaux  

Comment choisir son lait végétal ? Selon chaque lait, vous bénéficierez d’apports alimentaires différents. Le lait de soja est riche en acides aminés et remplace le lait de vache pour des recettes comme le yaourt. Il est cependant peu conseillé pour les personnes ayant des troubles de la digestion. En revanche, la richesse en fibres du lait d’avoine fortifie le système digestif et diminue également le diabète. Sans gluten, le lait de riz est très apprécié et contient moins de calories que le lait de soja. Parmi les laits végétaux les plus riches, on peut citer le lait d’amande avec des vitamines A, B et E ainsi que du fer.

La liste est encore longue, mais vous l’aurez compris, les boissons végétales se choisissent avec soin en prenant connaissance de leurs apports nutritionnels.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire