Citron : un café aux accents du Sud à Paris

La nouvelle a vite fait le tour de la toile : le styliste français Simon Porte Jacquemus a ouvert récemment son premier restaurant parisien dans un décor qui rappellerait presque sa ville d’origine en Provence. Cette nouvelle adresse fooding baptisée « Citron » profite en plus d’un bel emplacement sur les Champs-Élysées, au premier étage des Galeries Lafayette.

Plat au restaurant Image par Bernadette Wurzinger de Pixabay
Plat au restaurant

Une collaboration Jacquemus x Caviar Kaspia

Lorsqu’on monte d’un étage aux Galeries Lafayette, on se sent attiré comme un aimant dans le tout nouveau repaire culinaire imaginé par Simon Porte Jacquemus. Ce restaurant, le styliste l’a conçu avec le CEO de Caviar Kaspia, Ramon Mac-Crohon. Ambiance café, déco digne des villages du Sud, cuisine ensoleillée… le Citron a vraiment tout bon. Et avec l’arrivée des beaux jours, on s’y croirait presque en vacances. Bien que l’établissement offre un espace ouvert, on se sent comme dans un cocon sudiste, dans les campagnes provençales envahies de citronniers. Cet agrume est présent un peu partout, embellissant le décor et apportant sa touche nature.  Des vases et pots au format XL finalisent le décor avec leur magnifique couleur ocre. Du mobilier en bois clair réchauffe l’atmosphère et s’insère parfaitement dans ce cadre méditerranéen. Le voyage est bien au rendez-vous.  

Un restaurant sans réservation  

Bonne ou mauvaise nouvelle, à chacun son avis. En tout cas, il n’y a pas de réservation pour avoir la chance de s’attabler dans un lieu aussi charmant. On ne s’étonnera donc pas s’il faut faire la queue, surtout en fin de semaine. L’établissement propose un service continu de 10h30 à minuit quasiment tous les jours. À la carte, on retrouve des plats colorés et gorgés de soleil, comme la salade niçoise et la pissaladière. L’accent est mis sur la qualité des produits, avec en dessert le fameux citron signé Cédric Grolet. Un lieu à découvrir si vous êtes sur Paris.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Laisser un commentaire