Christophe Michalak ouvrira un restaurant végétarien à Paris

Après l’ouverture de ses deux boutiques japonaises, Christophe Michalak se lance aujourd’hui un nouveau défi : un restaurant végétarien. L’ouverture est prévue pour le mois de septembre 2019.

Restaurant végétarien Image par Bernadette Wurzinger de Pixabay
Restaurant végétarien

Le Polichinelle, nouvelle adresse végétarienne  

Le Polichinelle, tel est le nom de ce nouveau spot culinaire. Aux côtés de Steve Burggraf, le co-fondateur de Big Fernand, Christophe Michalak ouvrira en septembre prochain son tout premier restaurant végétarien dans la capitale française. L’établissement proposera des plats issus de la collaboration entre les deux grands noms de la cuisine française. Les clients auront alors le privilège de découvrir une cuisine de saison locale qui, en mettant en lumière les légumes, promet d’être gourmande. Avec un design élaboré par l'agence Officine, ce nouveau point de rendez-vous des véganes dispose d’une capacité de 130 couverts. Choisies dans des couleurs chaudes et dans des matériaux nobles, les banquettes et les tables seront au format XXL et promettent une ambiance agréablement réconfortante. Vous trouverez aussi au Polichinelle le plus grand potager urbain de France où la culture des légumes saisonniers et des plantes aromatiques se fait sans pesticide.  

Une formule buffet  

Christophe Michalak et son collaborateur proposeront des plats sous forme de buffet. L’objectif est de redonner ses lettres de noblesse au buffet, qui, dans la plupart des cas est, selon eux, mal présenté ou très cher. Après avoir constaté que les tables végétariennes manquent également d’attrait, les deux collaborateurs veulent donc proposer un répertoire légumier riche et séduisant, que même les plus grands amateurs de viande auront du mal à résister.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire